Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Guerman Gref: Le business russe doit être plus énergique sur le marché polonais

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    VARSOVIE, 3 novembre - de notre correspondant Leonid Sviridov. Le business russe peut être plus énergique sur le marché polonais, a notamment déclaré le ministre du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie, Guerman Gref, dans une interview à RIA-Novosti avant de reprendre l'avion à destination de Moscou.

    Guerman Gref s'est trouvé en visite de travail en Pologne du 1-er au 3 novembre.

    Commentant les résultats du Sommet d'affaires russo-polonais qui s'est déroulé, ce mercredi, à Varsovie, le ministre russe du Développement économique et du Commerce a indiqué que cette rencontre avait un caractère pragmatique et d'affaires.

    Nous avons vu à ce forum, beaucoup de compagnies polonaises bien connues qui travaillent sur le marché russe, a noté Guerman Gref. Dans le même temps, a-t-il fait remarquer, il est tout à fait évident que là, en Pologne, la présence du business russe est encore par trop insuffisante.

    Le ministre du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie a fait, en outre, savoir que, le 25 janvier 2005, il était prévu de tenir en Pologne un forum d'affaires russo-polonais. "Le business russe doit y être présenté plus largement et ce, d'autant plus que le spectre des possibilités du business russe s'est notablement élargi à la suite de l'adhésion de la Pologne à l'Union européenne (UE)", a indiqué Guerman Gref.

    "Somme toute, la coopération économique et commerciale (entre la Pologne et la Fédération de Russie) se développe à des cadences plutôt vertigineuses. Quoi qu'il en soit, la structure de cette même coopération n'est sans doute pas suffisamment bonne", a souligné le ministre russe. A l'avis de Guerman Gref, la part des matières premières et des semi-produits y est trop élevée, et plus précisément 70% dans les exportations polonaises et jusqu'à 90% dans les exportations russes.

    "Il faut anoblir en quelque sorte la structure même de nos échanges commerciaux", est persuadé leministre du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie.

    Qui plus est, Guerman Gref estime que le business russe devrait participer plus énergiquement à des expositions industrielles et de hautes technologies qui se déroulent en Pologne.

    "Comment pourrait-on parler de la croissance de nos exportations industrielles, si les consommateurs polonais ne connaissent même pas la production russe, comme il se doit. De surcroît, les Polonais oublient malheureusement très rapidement la langue russe. Nous nous devons d'y devenir même beaucoup plus énergiques qu'autrefois et ce, pour que l'on nous y connaisse bien, pour que l'on y sache notre grand potentiel, pour avoir, enfin, une possibilité effective de discuter des projets concrets", a expliqué le ministre russe du Développement économique et du Commerce.

    "Et dans ce sens, j'y ai reçu, moi aussi, une leçon très précieuse. Aussi, devons-nous changer", a indiqué Guerman Gref.

    Mardi dernier, un accord intergouvernemental russo-polonais a été signé, dans la capitale polonaise. Il s'agit, en l'occurrence, de l'Accord de coopération économique entre la Fédération de Russie et la Pologne. En présence des journalistes, ce document a été signé par le ministre du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie, Guerman Gref, et le chef adjoint du gouvernement polonais et ministre de l'Economie et du Travail de la Pologne, Jerzy Hausner.

    Lire aussi:

    «Des ours ivres armés de mitraillettes ne courent pas dans les rues de Moscou»
    Actes de vandalisme en Pologne, «la russophobie est devenue une doctrine d’État»
    Bandera, génocide et pogroms: l'Ukraine et la Pologne en plein désamour
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik