Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Selon les experts la flambée des prix du pétrole est liée à la réélection de Bush

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 4 novembre - RIA Novosti. La flambée des prix du pétrole mercredi est liée à la victoire de George Bush aux élections présidentielles américaines.

    Ainsi, le contrat à terme pour le WTI a augmenté de 2,54% pour passer à 50,88 dollars le baril, le contrat pour le brent augmentant de 2,17% (47,56 dollars le baril).

    Evguéni Souvorov, de la banque Zenit, a fait remarquer qu'un des slogans électoraux du candidat démocrate perdant John Kerry, outre le lancement d'une politique plus libérale au Proche-Orient, était l'intention de débloquer la réserve de pétrole des Etats-Unis pour freiner la hausse des prix des produits pétroliers dans le pays.

    L'expert a indiqué que la réélection de Bush signifiait l'absence de changements dans la politique extérieure et intérieure des Etats-Unis pour les quatre années à venir. "L'administration américaine a déjà déclaré son intention de placer 30 millions de barils supplémentaires dans la réserve de pétrole du pays, la portant ainsi à sa capacité maximum, soit 700 millions de barils".

    Dans le contexte de la victoire de Bush, les statistiques quelque peu négatives pour le marché du pétrole de l'EIA (Administration des informations énergétiques des Etats-Unis) et de l'API (Institut américain du pétrole) concernant les réserves de pétrole des Etats-Unis sont restées dans l'ombre.

    Selon les données de l'EIA, les réserves de brut pour la semaine qui s'est achevée le 29 octobre se sont enrichies de 6,3 millions de barils (les experts attendaient une hausse de 2,2 millions de barils) pour passer à 289,7 millions de barils. Selon les données de l'API, la hausse a été plus substantielle - 7,8 millions de barils.

    Les experts du groupe financier russe Zerich notent que les données concernant les réserves de pétrole des Etats-Unis ont provoqué un brusque affaissement local des cotations ne dépassant pas un dollar, les prix ayant ensuite retrouvé leur niveau antérieur. L'optimisme des acteurs sur le marché du pétrole est incontestablement lié, selon les experts, à la victoire de Bush.

    Commentant le projet de la Maison Blanche de porter la réserve stratégique en 2005 à 700 millions de barils de pétrole, les experts rappellent que, selon les prévisions de croissance de la réserve stratégique, celle-ci devait constituer "un peu moins de un milliard de barils". "En outre, la politique agressive de Bush au Proche-Orient stimule le jeu à la hausse des cotations", c'est ainsi que les experts de Zerich expliquent les tendances haussières sur le marché du pétrole.

    Lire aussi:

    Les prix du pétrole à leurs plus hauts depuis fin avril
    Pétrole: la Banque mondiale prévoit une hausse des prix en 2018
    Production de pétrole: la Russie devance une nouvelle fois l'Arabie saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik