Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Un fonctionnaire d'Etat devient président du conseil des directeurs de Zarubezhneft

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 5 novembre - RIA-Novosti. Le vice-ministre de l'Industrie et de l'Energie de la Russie, Andreï Reous, est élu président du conseil des directeurs de la société par actions Zarubezhneft.

    Cette décision a été prise par le conseil des directeurs, lit-on dans un communiqué de presse de la société.

    Zarubezhneft a été fondé en septembre 1967 en tant que centrale de commerce extérieur du ministère soviétique de l'Industrie pétrolière et pétrochimique. L'entreprise a été créée pour remplir des fonctions de commerce extérieur et de production en matière d'exportations de marchandises et de services, de livraisons de biens d'équipement et de matériaux, ainsi que pour contribuer à la réalisation à l'étranger de projets industriels dans le secteur des hydrocarbures.

    Le 3 février 2004, le président russe signait le décret "De la transformation de l'entreprise publique "Groupement de commerce extérieur de Russie Zarubezhneft en une société par actions de type ouverte, avec le maintien de 100% de ses actions en propriété fédérale".

    Le 21 octobre dernier, RIA-Novosti apprenait auprès de l'Agence fédérale pour la gestion des biens publics que la transformation de Zarubezhneft avait été achevée. L'Etat est l'unique actionnaire de la société et en détient 100% des actions.

    La banque allemande Dresdner Kleinwort Wasserstein procède à l'évaluation de Zarubezhneft, dont les actifs pourraient être engagés dans la transaction de fusion en cours entre Gazprom et Rosneft.

    Le président du conseil d'administration de Gazprom, Alexeï Miller, a annoncé à RIA-Novosti que Zarubezhneft pourrait être cédé à Gazprom, avec la totalité des actions de Rosneft, en remboursement des 10,7% des actions du holding gazier inscrites dans les bilans de ses filiales. Cette solution, a-t-il indiqué, serait possible en cas de confirmation des évaluations préliminaires et conformément auxquelles le bloc de Gazprom dont l'Etat aurait besoin pour établir son contrôle sur lacompagnie (10,7%) vaut plus cher que la totalité des actions de Rosneft. Ces évaluations préliminaires avaient été menées par Dresdner Kleinwort Wasserstein, sur la base des informations ouvertes sur Gazprom et Rosneft.

    La transaction de fusion entre Gazprom et Rosneft doit aboutir à la création de la société Gazpromneft qui englobera tous les actifs de Rosneft. Suite à l'échange des actions de Gazprom contre les actions de Rosneft, la part de l'Etat dans le holding gazier russe sera portée à 50% plus 1 action.

    Lire aussi:

    Gerhard Schröder pourrait présider le conseil d'administration de Rosneft
    Schröder chez Rosneft: Merkel en colère
    Schröder: «Dans l’avenir, aucun Président russe ne renoncera à la Crimée»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik