Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Un Bureau national des histoires de crédit sera créé en Russie

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 5 novembre - RIA Novosti. Les membres de l'Association des banques russes ont décidé vendredi d'instituer la société "Bureau national des historiques de crédit" (NBKI) avant la fin de l'année, selon le président de l'Association Garéguine Tossounian.

    Il y a un an, l'Association a créé l'association à but non lucratif NBKI, réunissant 44 banques dont la Sberbank, qui détiennent plus de 60% du portefeuille russe de crédits au consommateur. Cependant la loi sur les bureaux de crédit examinée actuellement par la Douma, insiste sur le caractère commercial de ces organisations.

    Quinze banques ont déjà décidé d'être cofondatrices de NBKI et "dix autres banques en feront, sans doute, partie", a indiqué M.Tossounian.

    Le directeur général de l'association à but non lucratif Alexandre Vikouline a annoncé que la Sberbank souhaitait devenir cofondatrice de NBKI, mais que cette décision devait être approuvée par l'assemblée annuelle des actionnaires de la banque prévue pour l'été prochain. Pour le moment, on envisage sa prise de participation ultérieure au capital statutaire de la nouvelle société.

    Vendredi, les banques fondatrices ont décidé que la société internationale TransUnion, l'un des chefs de file mondial de l'information de crédit au consommateur, serait leur partenaire technique. "TransUnion" a une grande expérience de création des bureaux de crédit. Cette société participera aussi à la mise en place de NBKI, selon M.Vikouline.

    Le directeur pour le développement de NBKI Alexeï Volkov a déclaré que les organisateurs du Bureau avaient l'intention de signer un accord constitutif en décembre.

    Le Bureau sera ouvert à la fin de l'été 2005.

    A présent, les impayés représentent 5% à 6% du portefeuille de crédits au consommateur en Russie. "Le bureau de crédit diminuera les risques et les pertes des banques ce qui provoquera la baisse des taux d'intérêt".

    La part d'un participant au capital statutaire ne peut pas dépasser 10%, selon M.Vikouline. Le montant concret sera fixé par l'accord constitutif. Le capital statutaire du Bureau sera de 4 millions de dollars.

    Lire aussi:

    Les banques russes, nouvelles cibles des radicaux ukrainiens
    La dette par cartes de crédit atteignent le «niveau critique» aux États-Unis
    Banque mondiale: la Russie annonce les conditions de sa participation à la capitalisation
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik