Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Vice-Président de l'Iran: La Russie occupe une place très importante dans la politique extérieure de l'Iran

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    TEHERAN, 9 novembre - de notre correspondant Nikolaï Terekhov. La Russie occupe une place très importante dans la politique extérieure de l'Iran. Aussi, Téhéran est-il intervenu et intervient-il toujours en faveur des rapports stratégiques et les plus larges avec Moscou. Une telle déclaration a été faite par le vice-Président de l'Iran, Mohammad Reza Aref-Yazdi, au cours de sa rencontre avec la gouverneure de la ville de Saint-Pétersbourg, Mme Valentina Matvienko. RIA-Novosti en a été informée, ce mardi, auprès du service de presse de l'administration présidentielle.

    "La levée de certains obstacles et la définition du potentiel effectif du secteur privé dans nos deux pays constituent incontestablement le gage d'un élargissement de la coopération bilatérale, alors que le fonctionnement auprès du gouvernement iranien d'un Etat-major spécial pour les relations économiques et commerciales entre l'Iran et la Fédération de Russie témoigne explicitement des efforts déployés par Téhéran en vue de poursuivre et promouvoir les rapports entre nos deux pays", a fait remarquer Mohammad Reza Aref-Yazdi qui dirige justement l'Etat-major en question.

    Cela dit, le vice-Président de l'Iran a espéré que la bonne exploitation des potentialités existantes et un échange d'expérience permettraient à l'avenir à la Fédération de Russie et la République Islamique d'Iran de porter le chiffre d'affaires de leur commerce à 5 milliards de dollars.

    "On ne doit pas sous-évaluer les avantages que promet la coopération russo-iranienne. Venus en République Islamique d'Iran en délégation bien représentative qui est composée de gros hommes d'affaires de la ville de Saint-Pétersbourg, d'artistes et d'intellectuels, nous constatons bien à quel point l'Iran a intérêt à élargir sa coopération avec la Russie", a souligné la gouverneure de la ville de Saint-Pétersbourg, Mme Valentina Matvienko, dans une interview à RIA-Novosti tout de suite après ses négociations avec le vice-Président de l'Iran, Mohammad Reza Aref-Yazdi.

    A l'avis de Valentina Matvienko, il existe incontestablement un immense potentiel pour faire déboucher les marchandises russes sur le marché de l'Iran.

    "Nous produisons des marchandises compétitives, mais il est tout à fait évident que la production russe n'est pas attendue sur tous les marchés, loin de là! Et en Iran, il y a justement ce marché que nous pourrions exploiter dans nos relations bilatérales", a estimé la gouverneure de Saint-Pétersbourg. Et d'ajouter que cela profiterait également à la ville sur la Neva. "En tant que gouverneure, j'ai tout intérêt qu'une telle coopération se développe de plus en plus", a noté en conclusion Valentina Matvienko.

    Lire aussi:

    Kim Jong-un envoie une lettre aux parlementaires russes
    Interdit d’entrée aux USA, un ex-ministre iranien meurt en Turquie des suites d’un cancer
    Moscou: l'accord sur le nucléaire iranien ne peut pas être dénoncé unilatéralement
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik