Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Introduction des restrictions sur les importations d'animaux vivantes et de viande en provenance du Pérou et d'Espagne

    Economie
    URL courte
    0 0 11
    MOSCOU, 9 novembre - RIA-Novosti. Le Service fédéral pour le contrôle vétérinaire et phytosanitaire auprès du ministère russe de l'Agriculture a décrété des restrictions frappant les importations d'animaux vivants en provenance du Pérou suite à la menace de propagation de la fièvre aphteuse, a annoncé un communiqué de presse du ministère et dont le texte est parvenu à RIA-Novosti mardi.

    "En raison de l'instabilité de la situation épizootique au Pérou et de la menace réelle d'apparition du virus de la fièvre aphteuse sur le territoire de la Fédération de Russie, des restrictions provisoires frappant les importations d'animaux, de tous les types de produits d'origine animale et d'aliments pour le bétail, outre le poisson et les fruits de la mer en provenance des provinces qui ne sont pas touchés par cette maladie, ont été décrétées à partir du 9 novembre", lit-on dans le communiqué de presse du ministère russe de l'Agriculture.

    Cette interdiction est également liée, souligne le document, "aux multiples infractions aux normes vétérinaires commises par la partie péruvienne lors des importations en Fédération de Russie des marchandises soumises au contrôle vétérinaire".

    Des interdictions provisoires sont également décrétées pour les importations en Fédération de Russie d'animaux, de lait et de viande en provenance de deux régions espagnoles, lit-on dans le service de presse.

    "A partir du 5 novembre 2004, des restrictions provisoires sont décrétées pour les importations en Fédération de Russie depuis les régions espagnoles d'Andalousie et d'Extrémadoure de ruminants et d'herbivores vivants sujets à la maladie de la langue bleue, du sperme et des ovules de ces animaux, ainsi que des matières brutes et des produits finis fabriqués à partir ces animaux", lit-on dans le communiqué.

    Cette mesure a été prise "suite à l'apparition et à la diffusion dans ces régions de la maladie de la langue bleue".

    La langue bleue est une fièvre catarrhale qui décime surtout le cheptel ovin.

    Lire aussi:

    Attention, virus! Les animaux les plus dangereux pour l'homme dévoilés
    Expériences dangereuses: l'automédication aux USA avec des antibiotiques pour animaux
    Pour prendre soin de son chien malade, cette Italienne arrive à obtenir un congé payé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik