Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le directeur de l'Agence fédérale pour les transports fluviaux et maritimes commente deux incidents avec des navires russes

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 10 novembre - RIA-Novosti. L'enquête sur l'incident survenu dans le canal de Suez et dans lequel est impliqué le pétrolier Tropic Brillance prendra 10 à 15 jours, a annoncé le directeur de l'Agence fédérale pour les transports fluviaux et maritimes de Russie, Viatcheslav Roukcha.

    Les experts de l'administration du canal de Suez et les représentants du propriétaire du navire prendront part à cette enquête, a-t-il indiqué.

    Le pétrolier Tropic Brilliance qui est contrôlé par une filiale de la plus grosse compagnie de navigation russe Sovcomflot avait échoué sur un banc de sable dans le canal de Suez le 7 novembre. Un pilote local se trouvait à son bord.

    Viatcheslav Roukcha s'est dit en désaccord avec les affirmations de certains experts selon lesquelles le pilote assumerait la totalité de responsabilité pour cet incident. "Si le pilote n'a rien conseillé de faux, c'est le capitaine qui assumera cette responsabilité", a indiqué le directeur de l'Agence fédérale.

    Il a expliqué que c'est la partie en faute qui répondrait matériellement de cet incident. "Celui qui sera reconnu coupable paiera", a dit Viatcheslav Roukcha.

    De l'avis de certains experts, le préjudice causé par l'arrêt provisoire de la circulation dans le canal de Suez se monte à 7 millions de dollars par jour.

    Le directeur de l'Agence fédérale pour les transports fluviaux et maritimes a annoncé d'autre part que les travaux de rétablissement dans l'aménagement hydraulique Konstantinovski du canal Volga-Don s'achèveraient avant le 23 novembre.

    Dans la nuit du 1er novembre le vraquier Morskaya Baronessa avait endommagé la porte de l'écluse de l'aménagement, provoquant une importante file d'attente en amont du bief.

    Entre 230 et 240 navires passaient par cette écluse tous les jours. Selon les premières estimations, l'incident a été provoqué par une panne de deux moteurs du vraquier.

    Il y a toutes les prémisses aujourd'hui pour "résorber ce goulot d'étranglement" avant la fin de la navigation d'été", a souligné Viatcheslav Roukcha. A cette fin, les navires seront en partie envoyés vers la mer d'Azov et la Volga.

    S'agissant des causes de l'incident, Viatcheslav Roukcha en a parlé comme d'un acte de vandalisme. "Le navire qui ne devait pas du tout aller dans cette direction a heurté la porte d'écluse", a indiqué le directeur de l'Agence fédérale. Il s'agit selon lui d'un premier incident de ce genre dans les voies fluviales russes.

    L'Agence en tirera les conclusions nécessaires. On procédera notamment à l'analyse de la qualité des compagnies de navigation et les mesures techniques garantissant le niveau requis de sécurité "en toute circonstance" seront prises.

    D'autre part, a poursuivi le directeur de l'Agence fédérale pour les transports fluviaux et maritimes, il faudra prévoir une assurance obligatoire, en ouvrant les voies navigables intérieures à la navigation internationale.

    Lire aussi:

    Route maritime du nord: Moscou et Pékin veulent coopérer
    Le département d'État évoque des «incidents dangereux» dans le ciel syrien
    Le canal de Moscou au fil de l'histoire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik