Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les exploitants du sous-sol assureront la majeure partie du financement de la prospection géologique

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 11 novembre - RIA-Novosti. La part des exploitants du sous-sol dans le financement de la prospection géologique et la reproduction de la base de matières premières minérales peut atteindre 90 %, a déclaré aux journalistes une source du gouvernement russe à la veille de l'examen par le cabinet des ministres du programme d'exploration du sous-sol et de reproduction de la base de matières premières minérales de la Russie en se basant sur la balance entre la consommation et la reproduction des matières premières minérales.

    "Le nouveau programme prévoit le financement de la prospection géologique, pour l'essentiel, par les exploitants du sous-sol. Sur la somme totale de 1 700 milliards de roubles prévue dans le programme (un dollar équivaut à 28,65 roubles) pour la période allant jusqu'à 2020, 10 % seront assumés par le budget fédéral et les autres 90 %, par les compagnies minières, pétrolières et d'autres compagnies qui exploitent les ressources naturelles", a déclaré la source.

    En ce moment, les investissements des exploitants du sous-sol dans les travaux de reproduction de la base de matières premières minérales constituent environ 50 milliards de roubles. Le programme prévoit l'accroissement de ces investissements de plus de deux fois, jusqu'à 100-110 milliards de roubles.

    La reproduction du pétrole est aujourd'hui au niveau d'environ 85 % de l'extraction annuelle. Vers 2010-2012, ce décalage doit être surmonté. Un rôle important sera joué par les gisements de Sibérie occidentale et d'Extrême-Orient russe où apparaîtront, vers ce moment, de nouveaux centres d'extraction du pétrole et du gaz.

    Selon la source, une nouvelle norme de la législation qui est apparue après l'adoption de la Loi sur la délimitation des pouvoirs stimulera l'intensification des travaux de prospection géologique par les exploitants du sous-sol.

    A présent, si l'exploitant du sous-sol découvre un gisement à ses frais, il peut continuer sa prospection et son exploitation sans concours, a rappelé le représentant du gouvernement russe.

    Lire aussi:

    La bataille pour les ressources spatiales a commencé
    Cap sur l’Arctique: Moscou alloue plus 2 milliards d’euros pour son développement
    Bientôt une pénurie totale d'or?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik