Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les monopoles des matières premières? Des braconniers économiques

    Economie
    URL courte
    0 101
    MOSCOU, 11 novembre - RIA Novosti. Le directeur du Service fédéral antitrust (FAS), Igor Artemiev, a qualifié les actions des monopoles sur le marché des matières premières de "braconnage économique".

    Si l'on analyse l'état actuel des choses, ce que font de nombreux monopoles sur ce marché, alors on constate qu'il ne s'agit rien d'autre que du braconnage économique, a déclaré Igor Artemiev qui est intervenu jeudi au cours de la réunion du gouvernement russe consacrée à l'examen du programme national d'étude du sous-sol et de reproduction des ressources minérales.

    De nombreuses compagnies opérant dans ce secteur exploitent les gisements les plus rentables et les plus accessibles sans que l'on observe une augmentation des réserves, a constaté Igor Artemiev en ajoutant que dans ce sens ces compagnies pratiquent une politique à courte vue.

    Partout dans le monde les monopoles ont un comportement identique: ils accaparent le plus grand nombre possible de licences et de gisements, accroissent leur capitalisation, a déclaré le patron du FAS.

    Il s'agit en fait d'une voie de développement extensive de la branche, a-t-il souligné. La voie intensive, elle, implique le développement de la concurrence et des rapports civils dans ce secteur. Il faut non seulement reconnaître que le niveau de monopolisation de ce dernier est trop élevé mais encore répondre à la question de savoir comment nous pourrons changer cette situation au cours des dix années à venir, a-t-il souligné en indiquant qu'en la matière on pourrait très bien recourir à l'expérience européenne et mondiale.

    Lire aussi:

    Bientôt une pénurie totale d'or?
    Le pétrole, la solution pour stopper la guerre civile en Libye?
    Une guerre commerciale contre la Chine pourrait faire chuter le marché de l'électronique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik