Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les brasseurs étrangers estiment que la Russie représente l'un des marchés les plus alléchants du monde sur le plan des investissements

    Economie
    URL courte
    0 110
    MOSCOU, 11 novembre - RIA-Novosti. Les brasseurs étrangers estiment que la Russie représentent l'un des marchés les plus alléchants du monde sur le plan des investissements.

    "La Russie est pour nous l'un des marchés les plus attrayants, à côté de l'Allemagne et de la Chine", a déclaré à des journalistes jeudi Axel Gietz, vice-président pour les liens corporatifs d'InBev, l'un des premiers producteurs de bière dans le monde.

    Mais, à son avis, il faut que l'attrait que représente la Russie sur le plan des investissements soit encore plus fort. "Les investisseurs préfèrent la prévisibilité, ils détestent les surprises et s'orientent en règle générale sur la stabilité", a souligné Axel Gietz.

    "Les barrières commerciales sont aussi un des facteurs que les investisseurs n'aiment pas", a indiqué le vice-président d'InBev.

    Donnant son avis sur le projet de loi imposant des restrictions à la vente et à la consommation de bière sur les lieux publics, Axel Gietz a dit que cela ne réglerait pas le fond du problème. "Les autorités législatives seraient dans leur tort si elles croient la loi qui est pourtant facile à faire voter est en mesure de régler le problème en un jour", a-t-il expliqué.

    A son avis, les mesures législatives "ne sont pas aussi efficaces si elles ne sont pas proportionnelles aux objectifs à atteindre". Axel Gietz a indiqué que les données prouvant que la publicité de la bière influe sur l'accroissement de sa consommation par les adolescents font défaut".

    "C'est bien un problème de la société. Les brasseurs ne peuvent régler à eux seuls ce problème. Il faut que les écoles, les parents, les instances d'éducation, le gouvernement et le commerce de détail soient également engagés", a souligné Axel Gietz.

    "Nous ne croyons pas que des restrictions à la publicité de la bière ou son interdiction totale soient en mesure de régler le problème. Nous voudrions donc de conserver le droit de faire de la publicité de la bière pourl'audience adulte", a indiqué un des responsables d'InBev.

    D'autre part, Axel Gietz propose de décréter des restrictions d'âge pour réglementer l'accès des adolescents à la bière. "Il faut que cela soit consacré par la loi", a-t-il souligné.

    Lire aussi:

    En Chine, une bière sera brassée d'après une recette remontant à 3400 avant J.-C.
    Élections au Bundestag: les plus amusants des faux bulletins de vote
    On sait désormais pourquoi les Australiens boivent autant de bière
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik