Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les ouvriers de Saint-Pétersbourg participeront à la construction d'un métro en Iran

    Economie
    URL courte
    0 301
    SAINT-PETERSBOURG, 12 novembre - RIA Novosti. En décembre prochain, les spécialistes du métro de Saint-Pétersbourg mèneront des négociations de coopération en Iran. La gouverneure de Saint-Pétersbourg Valentina Matvienko en a informé vendredi les journalistes au terme de la visite d'une délégation de Saint-Pétersbourg en Iran.

    Les négociations russo-iraniennes ont notamment porté sur la construction de deux nouvelles lignes de métro à Téhéran. Les autorités d'Ispahan ont été intéressées par nos propositions dans le domaine du métro", a annoncé Mme Matvienko.

    L'administration municipale de Saint-Pétersbourg souhaite que les ingénieurs du métro locaux aient accès au marché international.

    "Nous souhaitons préserver notre expérience, nos entreprises. Ces dernières années, les rythmes de construction du métro de Saint-Pétersbourg ont été très bas. Nous allons les accélérer, mais il s'agit d'une besogne de plusieurs années. Nous sommes intéressés à exporter ce business en Iran", a souligné la gouverneure.

    Il est encore prématuré de parler des résultats concrets de la coopération dans ce domaine, selon Mme Matvienko.

    "Les spécialistes du métro de Saint-Pétersbourg se rendront en Iran à la mi-décembre. Nous pourrons évaluer nos possibilités réelles dans deux mois, après qu'un volet des négociations se déroulera en Iran et, probablement un autre à Saint-Pétersbourg".

    Téhéran et Saint-Pétersbourg font face au problème des embouteillages tout comme d'autres grandes villes. Téhéran, ville de 12 millions d'habitants, compte plus de 3 millions de voitures. Le président du Conseil islamique de Téhéran Mehdi Chamran a noté que Téhéran avait une expérience de régulation de la circulation routière que Saint-Pétersbourg pourrait utiliser.

    Le métro de Téhéran compte trois lignes et une cinquantaine de stations qui ont été construites avec le concours des Chinois. La construction de la quatrième ligne doit commencer dans un avenir proche. La gouverneure de Saint-Pétersbourg a appelé les autorités iraniennes à profiter de l'expérience des ingénieurs pétersbourgeois qui ont construit un métro unique.

    Les représentants des Chambres de commerce et d'industrie d'Iran et de Saint-Pétersbourg ont signé deux accords de coopération commerciale. Mme Matvienko a proposé d'organiser une exposition permanente des produits iraniens à Saint-Pétersbourg. Elle a également exprimé son intérêt pour la réalisation d'autres projets conjoints d'investissement. Les participants aux négociations se sont également penchés sur la coopération dans la construction navale, le tourisme, le commerce des produits agricoles et des équipements pour l'industrie pétrolière, ainsi que sur l'octroi des visas russes aux hommes d'affaires iraniens.

    Par ailleurs, la discussion a porté sur l'élargissement de la coopération dans l'enseignement. Mme Matvienko a rappelé que seuls 60 étudiants iraniens faisaient leurs études à Saint-Pétersbourg.

    Lire aussi:

    Kim Jong-un envoie une lettre aux parlementaires russes
    Des chirurgies esthétiques gratuites pour les victimes de l’attentat de Saint-Pétersbourg
    À l’approche du Mondial, les transports de St-Pétersbourg s’offriront le wi-fi gratuit
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik