Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    "Roskosmos" souhaite préciser le schéma de coopération ISS

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 15 novembre - RIA Novosti. Au mois de novembre l'Agence spatiale fédérale de Russie ("Roskosmos") entend revenir à la précision du schéma de coopération ISS (Station spatiale internationale) avec les cinq pays impliqués dans ce projet, a annoncé le patron de "Roskosmos", Anatoli Perminov, au cours d'un point de presse Internet.

    L'Agence spatiale fédérale préconise que les prochains vols de ressortissants américains à bord des "Soyouz" russes soient réalisés sur la base de la compensation. Notre position de principe est la suivante: "Si les Américains veulent utiliser des "Soyouz", alors il faut qu'ils compensent les dépenses", a-t-il dit en ajoutant que désormais cette question dépendait non plus de la NASA mais du Congrès des Etats-Unis.

    "J'ai l'intention de me rendre aux Etats-Unis et de m'y entretenir avec des congressmen sur ce sujet. Car la loi sur la non-prolifération se rapportant à l'Iran interdit à la NASA d'acheter directement des équipements et des services spatiaux russes. Au fond, elle bloque automatiquement une partie de notre coopération avec la NASA dans le domaine des vols pilotés et pas seulement", a dit Anatoli Perminov. Dans ce cas, il n'est pas question que dans le cadre du programme ISS "la Russie travaille gracieusement", a-t-il souligné.

    "Evidemment, tout peut être réglé. Diverses solutions existent, y compris sur le plan du troc. Il faut discuter", a ajouté le directeur de "Roskosmos".

    Anatoli Perminov a également annoncé que la Russie avait entièrement remboursé sa dette vis-à-vis des Etats-Unis en ce qui concerne l'utilisation du temps de travail des missions à bord de la Station spatiale internationale.

    "Cette dette russe avait pris corps au début de la construction de l'ISS, quand les Américains avaient alloué 60 millions de dollars pour accélérer la réalisation de notre module de service. En échange, ils avaient pu utiliser une certaine partie du temps de travail de la mission permanente. En septembre dernier la somme due était encore assez importante, correspondant approximativement à 3.000 heures de travail assurées par les membres russes de la mission. Des engagements avaient été pris aussi en ce qui concerne l'octroi de volumes utiles à bord des éléments russes de la station, a indiqué Anatoli Perminov.

    Expliquant les raisons de l'effacement de la dette russe, le directeur de "Roskosmos" a annoncé que "depuis près de deux ans la Russie assume seule les opérations ayant trait au remplacement des missions et au fonctionnement de l'ISS. C'est la raison pour laquelle nous avons réclamé et obtenu un équilibrage des contributions. Je ne voudrais pas m'étendre, je dis seulement que nous sommes parvenus à un accord avec la NASA et que la totalité de la dette de la Russie a été effacée.

    Depuis la catastrophe survenue à "Columbia" au mois de février 2003 et l'interruption des vols des navettes américaines, les missions et les frets destinés à l'ISS sont acheminés exclusivement au moyen de véhicules spatiaux russes "Soyouz" et "Progress".

    Lire aussi:

    Soyez les bienvenus! Un nouvel équipage est arrivé à bord de l’ISS
    Tourisme spatial: Moscou et Washington prêts à envoyer leurs clients vers l'ISS et la Lune
    Pendant ce temps, dans l'espace, l'amitié russo-américaine…
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik