Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie n'est pas encore prête à vendre ses quotas d'émission de gaz à effet de serre

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    PARIS, 15 novembre - RIA Novosti. La Russie a besoin de temps pour trancher sur la question du commerce éventuel de ses quotas d'émission de gaz à effet de serre, a déclaré à des journalistes le chef de l'appareil gouvernemental, Sergueï Narychkine, qui a co-présidé lundi à Paris une session du Conseil russo-français pour la coopération économique, financière, industrielle et commerciale.

    Après la ratification par la Russie du protocole de Kyoto, la France a été "l'un des premiers pays à exprimer sa volonté de participer à l'achat de quotas", a-t-il dit.

    Toutefois, "la Russie a besoin d'une certaine période pour trancher si nous allons vendre les quotas, dans quelle proportion, qui sera le propriétaire et le vendeur des quotas, sans oublier toute une série de précisions techniques", a souligné Sergueï Narychkine.

    "C'est la raison pour laquelle, face à la persistance des Français d'entamer les ventes, nous avons dit qu'il nous fallait du temps pour en finaliser tous les points", a-t-il résumé.

    Lire aussi:

    Quotas migratoires: la Hongrie et la Slovaquie intransigeantes
    Moscou et Riyad prêts à prolonger l’accord sur les taux de production de pétrole
    Les entretiens Poutine-Macron passés au crible par le Conseil de sécurité russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik