Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie disposera de sa propre flotte pour le transport de gaz liquéfié

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 15 novembre - RIA-Novosti. La compagnie Sakhaline Energy, opérateur du projet Sakhaline 2, a signé avec deux consortiums russo-japonais les accords sur l'affrètement à long terme de trois navires de construction récente pour le transport de gaz naturel liquéfié, lit-on dans un communiqué de presse de la compagnie.

    L'un de ces contrats prévoyant l'affrètement de deux navires a été passé avec le consortium formé par le Nippon Yusen Kabushiki Kaisha (NYK) et la société Sovcomflot. Le contrat pour l'affrètement d'un autre navire a été signé avec un autre consortium russo-japonais, composé par Mitsui O.S.K. Lines, Ltd (MOL), Kawasaki Kisen Kaisha, Ltd (K Line) et les Messageries du Primorié.

    Deux navires d'une capacité de 147 200 mètres cubes seront construits pour le compte du consortium NYK - Sovcomflot, dans les chantiers navals Mitsubishi Heavy Industries. Leur livraison est prévue pour le quatrième trimestre de 2007. Un troisième navire d'une capacité analogue et dont la livraison est prévue au deuxième trimestre de 2008 sera construit pour le consortium Mol - K Line - Messageries de Primorié, dans les chantiers navals Mitsui Engineering & Shipbuilding.

    Aux termes de ces contrats, tous les trois navires auront des renforcements de glace et seront exploités dans les conditions de basses températures. Cette construction permettra aux navires de réaliser durant toute l'année les livraisons des produits de l'usine de liquéfaction de gaz de la compagnie Sakhalin Energy, située dans le sud de Sakhaline, souligne le communiqué de presse.

    Selon le directeur exécutif en chef de Sakhalin Energy, Ian Craig, qui a signé ces contrats au nom de la compagnie, les participants aux consortiums russo-japonais possèdent une expérience de plus de vingt ans de transport de gaz liquéfié et de navigation en toute sécurité dans des mers russes recouvertes de glaces en hiver.

    Andy Calitz, directeur commercial de Sakhalin Energy, a souligné que des entreprises russes prendraient pour la première fois part au transport de gaz liquéfié. "Partenaires des compagnies de transport japonais, les sociétés russes joueront un rôle très important en matière de construction de navires, de leur possession et d'exploitation en vertu des normes internationales de ces navires destinés au transport de gaz liquéfié", estime Andy Calitz.

    "Grâce aux contrats passés, la Russie a fait partie des pays qui possèdent une flotte pour le transport de gaz liquéfié", a souligné sous son rapport le gouverneur de la région de Sakhaline, Ivan Malakhov. "Non seulement nous enregistrons des succès importants dans la réalisation du projet de production de gaz liquéfié en Russie, mais nous avons aussi des ressources pour livrer du gaz aux consommateurs", a souligné le chef de l'unique région insulaire de Russie.

    Lire aussi:

    La Russie propose au Japon de construire un pont entre Sakhaline et Hokkaïdo
    Nord Stream 2 ferait gagner aux Européens huit milliards d’euros
    Un méthanier russe sur la route du Nord pour livrer du gaz européen en Asie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik