Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    L'expérience russe de la restructuration de la dette extérieure intéresse l'Argentine

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    BUENOS AIRES, 17 novembre - RIA-Novosti. L'Argentine étudie avec un vif intérêt l'expérience de la Russie de la restructuration de la dette extérieure, a déclaré Serguei Stepachine, président de la Cour des comptes de Russie, qui séjourne actuellement dans la capitale argentine.

    Selon lui, ce sujet a été examiné aux rencontres entre le vice-président d'Argentine Daniel Scioli et l'Auditeur général d'Argentine Leonardo Despui.

    "La Russie a réussi à obtenir partiellement la restructuration de la dette extérieure, les Argentins manifestent un vif intérêt pour notre expérience dans ce domaine. Nous en avons parlé au cours de la rencontre avec le vice-président d'Argentine", a dit le président de la Cour des comptes de la Fédération de Russie.

    La question relative au remboursement de la dette extérieure a été également examinée à l'Assemblée de l'Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques d'Amérique latine et des Caraïbes (OLACEFS), à laquelle Serguei Stepachine a participé en qualité de chef de la délégation de la Cour des comptes de Russie.

    "Ce sujet est très important et opportun pour l'Amérique latine et les pays d'Europe de l'Est, y compris la Russie. Nous avons convenu d'accorder une grande attention aux questions relatives à la dette et de les placer sous un contrôle financier rigoureux", a ajouté Serguei Stepachine.

    La lutte contre la corruption et le blanchiment d'argent ont également été abordés à la réunion de l'OLACEFS. "Les participants à la conférence ont mis en relief le travail important effectué par le groupe de travail chargé des questions du blanchiment d'argent et de la prévention du terrorisme financier", a fait remarquer Serguei Stepachine. Il a rappelé que ce groupe avait été institué l'année dernière à l'initiative de la Russie et que tous les organes de contrôle financier de tous les pays du monde y participaient.

    Evoquant la coopération avec l'Argentine, Serguei Stepachine a dit: "L'expérience de l'Argentine dans le domaine de la privatisation a suscité notre intérêt".

    "Les Argentins ont déjà dressé le bilan de la privatisation. Nous avons des problèmes analogues. Il est vrai, ils sont allés plus loin et ont privatisé même les radiofréquences et n'arrivent pas à les trouver", a souligné avec ironie Serguei Stepachine.

    "Nous nous sommes également entendus avec nos collègues argentins pour rechercher, dans le cadre des rapports commerciaux et économiques russo-argentins, de nouvelles voies d'extension de notre coopération. Il faut l'analyser pour savoir ce qui empêche d'intensifier notre coopération", a dit Serguei Stepachine.

    La Russie intensifie ses rapports avec l'Amérique latine. L'Argentine est aussi très intéressée aux contacts au sommet.

    "Dans nos rapports avec l'Amérique latine, notamment avec l'Argentine, il n'y a jamais eu de complications ou d'incompréhension. Nos pays ont toujours entretenu des rapports d'amitié traditionnelle", a résumé Serguei Stepachine.

    Lire aussi:

    Opération de recherche du sous-marin San Juan: Poutine propose son aide à l’Argentine
    Mineur chilien qui a survécu: «Les sous-mariniers argentins sont bien entraînés»
    Sous-marin argentin disparu: où mène la piste?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik