Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Progression stable de la production industrielle russe depuis le début de l'année

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 17 novembre - RIA Novosti. Au cours des dix premiers mois de l'année la production industrielle en Russie s'est accrue de 6,2 pour cent par rapport à la même période de l'année précédente. En octobre 2004, elle a été de 3,5 pour cent comparativement à octobre 2003. Ces chiffres figurent dans un communiqué publié par l'Agence fédérale des statistiques (Gosstat).

    Pour les dix premiers mois de 2004, le volume de la production industrielle, hors influence de la durée annuelle du travail, s'est accru de 6,1 pour cent par rapport à la même période de 2003. Au mois d'octobre 2004, l'indice en question a été de 6,6 pour cent comparativement à octobre 2003. Par rapport à septembre, la production industrielle s'est accrue de 1,1 pour cent pour le volume global et de 0,4 pour cent hors influence de la durée annuelle du travail.

    Le document du Gosstat comporte des chiffres concernant la dynamique du volume de la production industrielle pour l'année passée. Au cours des dix premiers mois de 2003 et en octobre 2003, ses indices par rapport à 2002 ont été de 6,8 et de 7,2 pour cent du volume global et de même importance hors influence de la durée annuelle du travail.

    A l'issue des dix premiers mois de l'année la croissance la plus forte est affichée par l'industrie du verre et de la porcelaine (16,7 pour cent) tandis que la plus faible a été observée dans le secteur électrique (0,3 pour cent). La production s'est accrue de 12 pour cent dans les constructions mécaniques et la transformation des métaux, de 7,5 pour cent dans l'industrie des combustibles et la chimie, de 5,5 pour cent dans l'industrie des matériaux de construction, de 5,3 pour cent dans la sidérurgie et de 3,6 pour cent dans la métallurgie des métaux non ferreux.

    Les entreprises de l'industrie alimentaire ont augmenté leur production de 3,8 pour cent, celles de l'industrie forestière et de la transformation du bois, de 2,9 pour cent et celles de l'industrie du livre, de 2,2 pour cent. Dans la meunerie, les industries pharmaceutique et microbiologique la production a régressé respectivement de 3,1, 5,5 et 6,7 pour cent.

    Lire aussi:

    La presse allemande s’étonne de la croissance effrontée de l’économie russe
    Lettonie: les habitants n’espèrent pas s’enrichir honnêtement
    Trump a peur de Poutine? Moscou donne son point de vue
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik