Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La production russe de pétrole : 341,1 millions de tonnes de janvier à septembre 2004

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 17 novembre - RIA-Novosti. La production de pétrole en Russie a augmenté de janvier à septembre 2004 de 9,6% par rapport à la période analogue de l'année dernière, s'établissant à 341,1 millions de tonnes. La part des exportations a constitué 56% : ces données ont été diffusées mercredi par le Service fédéral des statistiques.

    Le raffinage du pétrole sur le marché intérieur s'est monté durant cette période à 144,4 millions de tonnes, augmentant de 1,7% par rapport à la période correspondante de 2003. Les exportations de brut se sont chiffrées à 190,8 millions de tonnes, en hausse de 13,9%.

    En septembre dernier, la production nationale de pétrole s'est montée à 38,5 millions de tonnes : sur ce total, 16,4 millions de tonnes ont été réalisées sur le marché intérieur et la part des exportations a constitué 20,7%. Par rapport à septembre 2003, ces indices ont augmenté de 7,8%, 3,7% et 4,9% respectivement, mais, par rapport à août 2004, ils sont en baisse (2,65%, 2,5% et 8,6%).

    En septembre 2004, le prix moyen réel d'exportation du pétrole a été de 260,8 dollars la tonne, en hausse de 2,5% par rapport aux prix d'août. Toujours en septembre 2004, le prix du pétrole Urals sur les marchés internationaux a été de 278,5 dollars la tonne, en recul de 3% par rapport à l'indice du mois précédent.

    38,826 milliards de dollars ont été imputés sur les comptes de transit en devises des entreprises exportatrices, chiffre en hausse de 29,9% par rapport à janvier-septembre 2003. Enfin, 24,175 milliards de dollars ont été imputés sur les comptes courants en devises (+23,9%).

    Lire aussi:

    Pétrole: la Banque mondiale prévoit une hausse des prix en 2018
    La Russie s'attend à des exportations record de blé
    La Russie sera le premier exportateur mondial de blé en 2017
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik