Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le marché russe des technologies de l'information affiche une croissance stable

    Economie
    URL courte
    0 211
    MOSCOU, 18 novembre - RIA Novosti. Cette année le marché russe des technologies de l'information augmenterait de 22% à 23%, selon les prévisions du ministre des Technologies de l'information et des Communications Leonid Reinman, qui a présenté aujourd'hui sa conception du développement du marché au gouvernement.

    Les exportations de logiciels augmenteront de 80%, a ajouté le ministre avant de préciser que le rapport entre les ventes à l'extérieur et la consommation intérieure de ces produits était d'environ de 1 : 10.

    Pour porter d'ici à 2010 le volume du marché des technologies de l'information à 40 milliards de dollars, chiffre mis à la base de la conception de développement de ce secteur, il est nécessaire d'assurer 30% de croissance annuelle, a dit Leonid Reiman.

    Si les mesures prévues dans le document ne sont pas réalisées, la croissance sera de l'ordre de 15% par an, a-t-il fait observer.

    Pour développer le marché intérieur, on a intérêt à stimuler la demande et à supprimer les principales barrières qui entravent le développement de l'offre sur le marché intérieur, ce qui implique de modifier la législation en vigueur.

    Une autre mesure importante d'encouragement au développement du marché russe des technologies de l'information consiste, d'après Leonid Reiman, à adapter le contrôle douanier en simplifiant les procédures de dédouanement. Il est nécessaire notamment, d'après lui, d'adopter le régime déclaratif pour l'exportation de technologies, de produits et services en informatique. Il faut également simplifier la procédure d'exportation provisoire de techniques et de matériel innovateurs et d'échantillons expérimentaux.

    Le ministre s'est prononcé pour une procédure plus nette de confirmation attestant l'exportation de logiciels. Cela permettrait aux sociétés de développer leur production en Russie sans craindre d'avoir à payer à perte la TVA. "La TVA doit être récupérée à l'exportation mais on n'a pas jusqu'à présent de règles uniques pour prouver le fait d'exportation de services en informatique, ce qui se répercute sur la compétitivité des sociétés nationales sur le marché mondial", a déclaré le ministre.

    Leonid Reiman juge aussi utile de réduire la pression fiscale sur les entreprises du secteur.

    Il propose notamment d'étudier la possibilité de diminuer la pression fiscale sur les salaires, par exemple en cas d'installation dans des zones économiques spéciales. Le ministre a soutenu le vice-ministre du Développement économique et du Commerce Andréi Charonov qui propose de soumettre sans plus tarder au gouvernement un projet de loi sur les zones de libre échange.

    Leonid Reiman a fait remarquer qu'à l'heure actuelle les dépenses supportées par les entreprises du secteur en matière de salaires entrent pour un tiers dans le prix de revient de leurs produits.

    "Le système d'imposition actuel incite les investisseurs à déménager leurs unités de production dans d'autres pays", a-t-il dit.

    Il a proposé aussi au gouvernement d'élaborer des mécanismes de financement de projets à risques pour procurer des sources de financement au secteur.

    A son avis, il serait utile également de créer un fonds commun de placement dans les sociétés du secteur où l'Etat pourrait intervenir en tant qu'investisseur minoritaire. Leonid Reiman propose de choisir d'autres investisseurs parmi les plus grands fonds de capitaux à risque occidentaux et nationaux.

    Le ministre a proposé aussi de mettre en place un système de pôles techniques spécialisés et une infrastructure informatique moderne sur le territoire du pays.

    Le document conceptuel présenté au gouvernement propose des mécanismes permettrant à la jeune génération de réaliser pleinement son potentiel professionnel en Russie "au lieu chercher des moyens d'optimiser les impôts en fouinant dans les textes de loi", a ajouté Leonid Reiman.

    Lire aussi:

    Armes ou aliments: quelle exportation est la plus conséquente en Russie?
    La Russie a exporté 50 navires de guerre en 17 ans, pour un montant de 24 M USD
    Top-10 des pays qui attirent le plus d'investissements directs à l'étranger
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik