Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Une réunion du Groupe de travail pour l'adhésion de la Russie à l'OMC s'est tenue à Genève

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    GENEVE, 18 novembre - RIA Novosti. Le Groupe de travail pour l'adhésion de la Russie à l'OMC s'est réuni jeudi à Genève pour examiner la troisième version de son rapport final.

    La troisième version du rapport a été considérablement modifiée par rapport à la version précédente.

    Les participants à la réunion ont noté un progrès remarquable. Ils ont apprécié les résultats d'un travail assez compliqué qui avait duré plus d'un an, selon le chef du département des négociations commerciales du ministère du Développement économique et du commerce Maxim Medvedkov.

    Les membres de l'OMC présenteront des commentaires concernant le rapport d'ici fin décembre. Les commentaires serviront de base pour un document appelé à perfectionner certains chapitres du rapport.

    Le 17 janvier 2005, le président du Groupe de travail Stefan Johannesson organisera des consultations informelles qui permettront de fixer une date de la prochaine réunion initialement prévue pour février 2005.

    Le secteur douanier, l'application des normes juridiques, l'agriculture, les normes sanitaires et phytosanitaires, les règlements techniques et la propriété intellectuelle restent les questions les plus sensibles des négociations, selon M.Medvedkov.

    Les États-Unis et le Canada expriment toujours une grande préoccupation face à la double formation des prix des produits énergétiques. Cependant la Russie n'est pas prête à faire des concessions dans ce domaine.

    "Il serait naïf de croire que la Russie s'engagera à modifier la structure du secteur énergétique pour faciliter la vie des producteurs américains et canadiens des engrais", a relevé le responsable russe.

    Le président du Groupe de travail Stefan Johannesson a aussi appelé la Russie à éviter un grand décalage entre les négociations multi- et bilatérales.

    "Nous considérons qu'il y a un décalage, que les négociations multilatérales sont quelque peu dépassées, parce qu'il y a beaucoup de choses confuses dans le Rapport final du Groupe. Cela nous empêche d'achever les négociations bilatérales avec certains pays", a conclu M.Medvedkov.

    Cette semaine, la délégation russe a poursuivi les négociations bilatérales sur l'accès aux marchés des produits et des services avec plusieurs pays.

    Lire aussi:

    L'opposition syrienne voudrait rencontrer le gouvernement sans intermédiaires
    Les Brics font front commun pour le libre-échange
    La Russie proteste contre les sanctions antirusses de Kiev auprès de l’OMC
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik