Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La troisième turbine mise en service dans la centrale hydraulique de Boureia

    Economie
    URL courte
    0 311
    TALAKAN, (région d'Amour), 23 novembre - RIA-Novosti. RAO "EES Rossii" (Société russe "Système électrique unifié de Russie") a mis en service la troisième turbine d'une puissance de 300 MW dans la centrale hydro-électrique de Boureia.

    La première et la deuxième turbines ont été mises en service en 2003. La mise en exploitation de la centrale hydaulique de Boureia (le fleuve Boureia coule à la jonction de la région d'Amour avec le territoire de Khabarovsk) a permis de réduire les tarifs pour la population dans plusieurs systèmes énergétiques d'Extrême-Orient russe de 2 à 9 % en 2003 et de 2,09 % en 2004.

    RAO "EES Rossii" a investi dans la construction de cette centrale. En 2004, le holding a investi 7,6 milliards de roubles dans ce projet (un dollar équivaut à 28, 52 roubles). La somme totale des investissements dans la construction de la centrale hydro-électrique atteindra 35 milliards de roubles.

    Après l'achèvement des travaux de construction, la puissance de la centrale sera de 2 000 MW, elle aura six turbines.

    Il est prévu d'achever la construction vers 2009, mais, comme l'a fait remarquer le service de presse de la centrale, cela dépendra de la décision du gouvernement sur le financement du déplacement du chemin de fer Izvestkovaia-Tchegdomyn (le gouvernement s'était prononcé fermement en faveur du déplacement de cet embranchement en cas d'inondation artificiel du territoire réservé pour la construction du barrage).

    La puissance prévue de la centrale hydro-électrique de Boureia permettra d'alimenter en énergie électrique les régions d'Extrême-Orient russe qui en ont besoin, d'assurer l'approvisionnement régulier en électricité et la charge électrique égale des systèmes énergétiques de l'Est, de réduire de plusieurs millions de tonnes le besoin d'introduire du combustible organique dans la région, de créer la possibilité potentielle d'exporter de l'énergie électrique et de prévenir l'inondation des terres submersibles de la Boureia et de l'Amour moyen.

    A la fin de 2004, la production d'énergie électrique par la centrale hydraulique de Boureia permettra d'économiser plus de 1,75 million de tonnes de houille et, lorsque la centrale fonctionnera à plein rendement, de 5,2 millions de tonnes par an. A partir de 2007, les dépenses pour l'achat du combustible provenant d'autres régions diminueront de 4,7 milliards de roubles par an.

    Lire aussi:

    Scandale des turbines Siemens: Berlin prône l’élargissement des sanctions antirusses
    Turbines en Crimée: un scandale qui nuirait aux relations avec Moscou, avertit Berlin
    Nouvelles turbines en Crimée: Siemens ne dit ni oui ni non
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik