Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Fitch a relevé la note de Moscou

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 23 novembre - RIA Novosti. L'agence, internationale de notation Fitch a relevé la note de Moscou pour la porter de BB+ à la note d'investissement BBB-, aux prévisions stables, est-il annoncé dans un communiqué de presse diffusé dans la capitale russe.

    La note est portée à BBB- pour les emprunts à long terme en monnaie étrangère et nationale et à B (depuis F3) pour les engagements à court terme.

    Les notes des euro-obligations émises pour 400 millions d'euros remboursables avant 2006 et pour 374 millions d'euros remboursables avant 2011 ont également été portées à BBB-.

    L'agence souligne que la nouvelle notation de Moscou a été consécutive à l'attribution à la Russie d'une note d'investissement le 18 novembre.

    Le relèvement des notes traduit une amélioration générale du climat macro-économique constatée en Russie depuis ces dernières années, ce qui a eu un effet positif direct sur les revenus de Moscou du fait que les impôts dont le montant est fonction de la situation économique représentent une bonne partie du budget de la ville.

    La notation s'opère d'autre part compte tenu des ratios de stabilité du service de la dette établis d'après les normes internationales. Selon les prévisions actuelles, ils seront maintenus à un niveau suffisamment élevé en dépit de la croissance de la dette, est-il souligné dans le communiqué de Fitch.

    "Moscou a une réputation de débiteur impeccable pour avoir servi sans défaillance ses dettes même pendant des périodes économiques difficiles", fait observer un expert du groupe analytique de l'Agence à Moscou, Andréi Piskounov.

    En même temps, les notes ont été attribuées en fonction du développement de la base institutionnelle, tout particulièrement en sa partie relative à la répartition et/ou à la suppression de certains impôts, ce qui a eu un effet négatif sur la ville. Elles reflètent d'autre part les éventuels risques monétaires que Moscou court pour ne pas avoir fait de hedging pour assurer une couverture de ses dettes en monnaie étrangère.

    L'agence souligne que l'exécution du budget de Moscou s'est améliorée depuis es dernières années en reflétant le renforcement de l'économie locale. Pour financer le déficit budgétaire, la ville fait appel à des emprunts et se propose d'utiliser cette politique jusqu'en 2010 où la dette doit se stabiliser.

    "En outre, compte tenu de l'augmentation planifiée des revenus, le rapport entre la dette, d'une part, et le produits des opérations effectuées et la balance des opérations en cours, d'autre part, restera contrôlable et modéré d'après les normes aussi bien nationales qu'internationales", estiment les spécialistes de Fitch.

    Lire aussi:

    L’Ukraine devra payer sa dette de 3 mds USD à Moscou sur décision d’un tribunal londonien
    Dette américaine: bientôt la catastrophe?
    La Suède s’est souvenue d’une dette nord-coréenne d’il y a 43 ans
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik