Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Jan Peter Balkenende : pas d'obstacles au rapprochement entre l'Union européenne et la Russie

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    LA HAYE, 22 novembre - RIA-Novosti. Le premier ministre néerlandais et président du Conseil européen, Jan Peter Balkenende ne voit pas d'obstacles au rapprochement ultérieur entre l'Union européenne et la Russie.

    "Il n'y a pas d'obstacles à ce rapprochement. Le problème, pour les parties, consiste à gagner la confiance mutuelle et à prendre conscience de l'avantage que cela procure aux partenaires. C'est bien ce que nous faisons et sur quoi nous travaillons aujourd'hui", a-t-il indiqué dans une interview à RIA-Novosti.

    A la question de savoir si la Russie pouvait un jour devenir membre à part entière de l'Union, le premier ministre néerlandais a répondu : "En principe, tout pays européen répondant aux critères économiques et politiques adoptés par l'UE à Copenhague pourrait devenir membre de l'Union européenne. Jusqu'ici, la Russie n'a pas encore donné à comprendre qu'elle étudie la possibilité de son adhésion à l'UE".

    "De ce fait, nous travaillons aujourd'hui sur le renforcement des rapports entre l'UE et la Russie, en développant leur partenariat stratégique sur la base des quatre espaces communs. Cet objectif atteint, nous serons déjà sur le bon chemin et franchirons une distance considérable", a indiqué le président du Conseil européen.

    Historiquement, les pays qui forment aujourd'hui l'Union européenne ont depuis des siècles de solides liens politiques, économiques et culturels avec la Russie. Après la période de refroidissement provoquée par la "guerre froide", ces liens se sont de nouveau intensifiés, a dit Jan Peter Balkenende.

    Notamment, les liens solides entre l'Union européenne et la Russie dans le domaine de l'enseignement et de la culture pourraient apporter de bons résultats, dont la création d'un Institut européen à Moscou.

    Le dialogue énergétique est, selon le premier ministre néerlandais, un autre thème d'importance dans les rapports entre l'Union et la Russie.

    ''Lors d'une récente rencontre à La Haye, un rapport sur les progrès dans ce domaine a été préparé qui définit quatre axes prioritaires des négociations : efficacité énergétique, investissements dans la sphère énergétique, infrastructure énergétique et régime du commerce d'énergie", a-t-il rappelé. Selon Jan Peter Balkenende, les experts, aussi bien de l'Union européenne que de la Russie, travailleront dans les mois à venir sur ces quatre axes prioritaires et élaboreront un programme d'actions qui doit être présenté pour examen l'an prochain.

    Sur le plan économique, les parties mènent des débats sur la simplification des modalités de transit entre la région de Kaliningrad et le reste de la Russie, a indiqué le premier ministre des Pays-Bas qui président à l'Union européenne. Il a rappelé que l'UE s'apprête à accorder 25 millions d'euros pour réaliser des projets dans cette région enclavée sur le littoral sud-est de la mer Baltique.

    "Actuellement, l'Union européenne est le plus important partenaire commercial et économique de la Russie. De nombreuses sociétés des pays de l'Union investissent dans l'économie de la Fédération de Russie", a souligné Jan Peter Balkenende. Selon lui, "c'est le témoignage ce de que les chefs d'entreprise européens fondent de grands espoirs dans l'avenir de l'économie russe".

    Le sommet Russie - Union européenne se déroulera le 25 novembre dans la capitale néerlandaise.

    Lire aussi:

    La Turquie dans l’Union européenne? Varsovie dit «oui»
    L’Union européenne doit relancer le dialogue avec la Russie
    Autriche: les USA défendent leurs intérêts économiques grâce aux sanctions antirusses
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik