Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Mikhaïl Fradkov: la Russie est prête à promouvoir ses contacts avec le Venezuela

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 25 novembre - RIA Novosti. La Russie est prête à déployer des efforts en vue de promouvoir ses contacts commerciaux et économiques avec le Venezuela, a déclaré le premier ministre russe Mikhaïl Fradkov.

    "Pour en jeter les fondements, nous sommes prêts à déployer des efforts concrets pour développer nos liens commerciaux et économiques. Là, nous avons un potentiel non négligeable qui n'est pas, hélas, exploité entièrement", a-t-il dit en ouvrant la rencontre avec le président vénézuélien Hugo Chavez.

    Le chef du cabinet russe s'est dit satisfait de l'évolution des relations bilatérales.

    "À cet égard, nous avons de bons repères, notamment l'entente entre vous et le président Poutine. Nous apprécions hautement la disposition de l'administration vénézuélienne à développer la coopération avec la Russie. Nous sommes intéressés à voir de bonnes perspectives pour le développement des relations entre nos pays", a indiqué Mikhaïl Fradkov.

    Hugo Chavez a pour sa part relevé que la coopération russo-vénézuélienne avait débuté il y a moins de quatre ans, que ce n'était qu'une base au-dessus de laquelle "il faut bâtir tout un immeuble".

    Jeudi, lors d'un entretien avec le président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Boris Gryzlov, le chef de l'État vénézuélien a indiqué qu'il attachait une importance non négligeable à cette visite à Moscou (la troisième!) "en raison de toute une série d'événements dans le monde".

    Hugo Chavez s'est également prononcé pour la promotion des liens interparlementaires qui sont indispensables pour le développement des deux peuples.

    Lire aussi:

    Crise au Venezuela: la fin du chavisme?
    Venezuela: la statue d’Hugo Chavez subit la colère des manifestants (vidéo)
    Sanctions US contre Maduro: le pétrole vénézuélien finalement épargné
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik