Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Six étapes pour rendre le rouble entièrement convertible

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 26 novembre - RIA-Novosti. En mars 2005, le gouvernement russe présentera un rapport sur les six étapes à réaliser en vue de parvenir à l'entière convertibilité du rouble, a annoncé vendredi le directeur du Département de politique monétaire du ministère des Finances, Alexeï Savatiouguine.

    " Nous savons dès à présent ce qu'il doit être fait pour parvenir à l'entière convertibilité du rouble sur les opérations de capitaux, car la monnaie russe est déjà de fait entièrement convertible sur les opérations courantes", a indiqué le fonctionnaire prenant la parole à la conférence internationale "Le rouble russe : 15 ans vers la libre convertibilité ".

    "Le gouvernement proposera de toute évidence six axes d'activités, qui devront conduire à l'entière convertibilité du rouble", a indiqué le représentant du ministère des Finances.

    Le premier axe sera le développement des places financières, mesure appelée à relever la confiance envers le système financier russe et à conforter la monnaie nationale.

    Le deuxième axe supposera, selon lui, un renforcement du système bancaire russe.

    Dans cet ordre d'idées, le représentant du ministère des Finances a exprimé l'espoir d'une prompte entrée en vigueur de la stratégie de développement du secteur bancaire russe, approuvée en été dernier. "Mais cette stratégie n'a pas été publiée ni, autant que je sache, signée : autrement dit, elle n'a pas encore pris effet", a souligné Alexeï Savatiouguine. "Ce retard de plusieurs mois se répercute négativement sur le positionnement de la Russie en tant que pays qui développe son secteur bancaire, d'où des questions de la part des agences internationales, notamment de notation. J'espère que cette pause ne sera pas de longue durée", a-t-il constaté.

    Le troisième axe, a poursuivi Alexeï Savatiouguine, sera lié à l'encouragement des exportations russes, à leur protection vis-à-vis de la conjoncture économique extérieure, afin qu'elles ne soient plus orientées essentiellement sur les matières premières. Il est prévu, a-t-il poursuivi, d'agir en ce sens au moyen de motivations économiques et non administratives.

    Le quatrième axe sera lié à la mise en place du Fonds de stabilisation comme un facteur de poids dans la neutralisation de la masse monétaire, a indiqué le représentant du ministère des Finances.

    En décembre prochain, le ministère se propose de présenter un schéma de gestion des moyens du Fonds de stabilisation à appliquer par la Banque centrale, ainsi que les mesures visant à utiliser les moyens provenant de ce Fonds pour amortir la dette extérieure de la Russie.

    "L'axe suivant consistera à réaliser l'idée de transformer le rouble en une monnaie de réserve du Fonds monétaire international, a dit Alexeï Savatiouguine. - Pour cela, peu de choses doivent être accomplies : amortir la dette russe envers le FMI qui se monte à 4 milliards de dollars actuellement". De l'avis du fonctionnaire, "cela est parfaitement à la portée de la Russie, une fois cet objectif atteint, on saura faire du rouble une devise du FMI, afin que le Fonds puisse accorder des crédits en roubles aux pays emprunteurs". Ces crédits pourraient être sollicités, selon lui, par les pays de la Communauté des Etats indépendants.

    Mais l'amortissement de la dette russe envers le FMI n'est pas une priorité pour Moscou, a souligné le représentant du ministère des Finances. Selon lui, il lui faudra en premier lieu rembourser, notamment grâce aux moyens du Fonds de stabilisation, les dettes les plus chères, celles envers le Club de Paris, estimées à près de 45 milliards de dollars.

    Le sixième axe du rapport au gouvernement sera lié à l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce, a conclu Alexeï Savatiouguine.

    Lire aussi:

    Le Bitcoin ne remplacera jamais le rouble en Russie
    L’Ukraine devra payer sa dette de 3 mds USD à Moscou sur décision d’un tribunal londonien
    Ce casse-tête de Léon Tolstoï rend fous les internautes, et vous?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik