Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Rosbank pourrait être la première banque universelle russe à être vendue aux étrangers

    Economie
    URL courte
    0 3 0 0
    MOSCOU, 26 novembre - RIA-Novosti. Selon des sources proches de la Rosbank, ses propriétaires seraient en négociations avec Unicredito Italiano. A l'agenda, la vente du bloc de contrôle de l'établissement russe. La transaction pourrait avoir lieu si l'acheteur potentiel accepte les résultats de l'évaluation des actifs ("due diligence").

    Un important banquier d'investissement étranger en Russie a expliqué au quotidien économique Vedomosti que, dans un premier temps, Unicredito Italiano évaluait surtout le prix des actifs de Rosbank au détail, avant de s'intéresser à son achat global.

    Officiellement, les deux banques ne confirment pas le fait des négociations.

    Pourtant, la compagnie d'investissement Interros (elle contrôle 94% des actions de Rosbank) avait à plusieurs reprises annoncé ses projets de faire entrer un partenaire stratégique dans le capital de la banque. Pour sa part, Unicredito Italiano est très actif en Europe de l'Est et, dès cette année, ses top managers ont à plusieurs reprises évoqué leur intention d'acquérir un établissement en Russie.

    Mais si le bloc de contrôle de Rosbank change de propriétaire, cela aura lieu en 2005 au milieu de l'année au plus tôt, avant que ne soit accompli l'intégration des banques du groupe OVK (pour développer les opérations de vente de détail, Interros avait acquis l'an dernier ce groupe dont les activités sont aujourd'hui transférées à Rosbank), estime Maxime Vassine, analyste de l'agence RusRating. Il évalue Rosbank à 0,9 milliard de dollars et son bloc de contrôle à 500 millions. Après son intégration dans OVK, le groupe coûtera 1,2 milliard et son bloc de contrôle jusqu'à 650 millions de dollars.

    Si ce marché a lieu, Rosbansk sera la première banque universelle en Russie (offrant un maximum de services aux personnes physiques et morales) à être vendu à un investisseur étranger.

    Les banquiers russes ne sont pas du tout enthousiasmés par l'éventualité de cette transaction. "Ce serait une nouvelle peu agréable pour nous. Nous aurons des étrangers, nos concurrents, dans les régions", explique le président de la banque Petrokommerz, Vladimir Nikitenko.

    Au 1er juillet 2004, les actifs de Rosbank s'élevaient à 116,1 milliards de roubles (6e banque russe ; 1 dollar coûte 28,26 roubles), les capitaux propes de l'établissement à 12,9 milliards de roubles (6e), les bénéfices à 604,3 millions de roubles (17e) et les dépôts de la clientèle privée à 18,9 milliards de roubles (6e). Unicredito Italiano est la deuxième banque italienne dont les actifs, au vu des résultats de 2003, se montaient à 238,3 milliards d'euros, les revenus à 10,47 milliards d'euros et les bénéfices nets à 2,1 milliards d'euros.

    Lire aussi:

    Les 10 personnes les plus riches d'Ukraine dont Porochenko
    Combien seriez-vous prêts à débourser pour habiter tout près du Kremlin?
    Brexit: Londres prêt à débourser 40 mds EUR pour le divorce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik