Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La construction du tronçon arménien du gazoduc Iran - Arménie commencera le 30 novembre

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    EREVAN, 26 novembre - de notre correspondant Gamlet Matevossian. La cérémonie de lancement de la construction du tronçon arménien Megri-Kadjaran du gazoduc reliant l'Iran à l'Arménie aura lieu le 30 novembre. C'est ce qu'a fait savoir vendredi le département des relations publiques de l'ambassade iranienne en Arménie.

    Ainsi que l'a indiqué aux journalistes précédemment le chef de la direction principale du développement technique et des relations extérieures du ministère arménien de l'Energie, Levon Vardanian, la construction du tronçon de 42 kilomètres du gazoduc de 700 millimètres de diamètre commencera en Arménie dans le secteur Megri-Kadjaran. Selon lui, le financement du projet, conformément aux ententes existantes, sera assuré par l'Iran. Le reste du tronçon, allant jusqu'à Ararat et Erevan, sera construit plus tard.

    L'Arménie et l'Iran ont signé à Erevan, le 13 mai 2004, un accord sur la construction du gazoduc reliant l'Iran à l'Arménie. En vertu de ce document, l'Iran fournira à l'Arménie 36 milliards de mètres cubes de gaz pendant vingt années. L'Arménie recevra annuellement 1,1 milliard de mètres cubes de gaz naturel iranien en contrepartie de quoi elle fournira à l'Iran de l'énergie électrique.

    Il est prévu d'achever la construction du gazoduc de 141 kilomètres (41 kilomètres par le territoire arménien et 100 kilomètres par le territoire iranien) à la fin de l'année 2006. Selon des prévisions, les investissements arméniens se chiffreront à environ 90 millions de dollars, et l'Iran investira quelque 120 millions.

    Le gazoduc reliera Téhéran à Erevan par le secteur de Megri de la frontière irano-arménienne. Il permettra également d'effectuer des livraisons en transit de gaz du Turkménistan en Arménie via l'Iran.

    Lire aussi:

    Moscou octroie à Erevan un crédit-export pour l’achat de matériel de guerre russe
    L’Arménie refuse de participer aux exercices de l’Otan en Géorgie
    Le Turkish Stream permettra à la Russie d’augmenter ses exportations gazières à la Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik