Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    S&P: Gazprom placé "sous surveillance" avec perspective "en développement"

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 30 novembre - RIA Novosti. Standard & Poor's vient de placer sous surveillance CreditWatch avec perspective "en développement" la note de crédit à long terme et celle de la dette prioritaire non garantie de Gazprom, les deux s'élevant à BB. Cette nouvelle est intervenue après que le géant gazier avait annoncé son intention de participer aux enchères de Yuganskneftegaz, selon un communiqué de presse de l'agence internationale de notation diffusé mardi.

    La vente est programmée pour le 19 décembre 2004 en vue de recouvrir les réclamations fiscales contre Yukos. Pour les 76, 79% des titres de Yuganskneftegaz, le gouvernement russe a fixé une mise à prix à hauteur de 8,6 milliards de dollars.

    Selon le communiqué de S&P, la note quittera la rubrique CreditWatch dès que les nuages se dissiperont sur l'issue des enchères, le montant définitif et la participation Gazprom à l'opération.

    "La mise sous surveillance reflètent les incertitudes sur la tactique de Gazprom et de son principal actionnaire, la Fédération de Russie, vis-à-vis de cette transaction et d'autres absorptions, les appétits de Gazprom dans le financement à long terme et ses possibilités de compter sur le soutien financier du gouvernement russe", a indiqué l'analyste de S&P, Elena Anankina.

    Les notes de Gazprom seront révisées à la hausse avec l'apparition de signes substantiels d'un soutien public, en particulier si le gouvernement parvient à élargir de 38% à 51% sa participation dans Gazprom.

    Selon des experts, Gazprom pourra ainsi élargir et diversifier ses actifs, mais aussi renforcer sa résistance à la baisse des prix des hydrocarbures. Comme beaucoup d'autres compagnies pétrolières, Yuganskneftegansk se caractérise par une plus grande résistance à ce risque par rapport aux compagnies gazières en raison de prix du gaz peu élevés sur le marché intérieur.

    Lire aussi:

    Du gaz russe transitant par l’Ukraine redirigé vers l’Allemagne
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Les exportations de gaz russe vers l’Europe augmentent de 12,3%
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik