Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    D'après un sondage, la majorité des Russes estime que le business national est socialement irresponsable

    Economie
    URL courte
    0 101
    MOSCOU, 1er décembre - RIA-Novosti. Les Russes estiment dans leur majorité que le business national est socialement irresponsable mais ils se prononcent contre des procès exemplaires contre certains hommes d'affaires.

    Tels sont les résultats d'un sondage mené par le Centre d'opinion VTsIOM, présenté mercredi à la "table ronde" "L'image du business russe : responsabilité sociale ou publicité politique". Le sondage a eu lieu en septembre dernier, sur un panel représentatif de 1 541 personnes interrogées dans 100 localités de 39 régions de Russie.

    Le directeur général du VTsIOM, Valeri Fedorov, a annoncé au cours de la "table ronde" qu'à la question de savoir si le business russe est responsable sur le plan social, seulement 30% des personnes sondées ont répondu par l'affirmative et plus de la moitié (54%) ont donné une réponse négative.

    Le plus souvent, a poursuivi Valeri Fedorov, les Russes caractérisent le business national comme rapace, comprador et irresponsable (42%). Le point de vue opposé se rencontre bien plus rarement : 5% des personnes interrogées estiment qu'un business national est socialement responsable et 2% sont sûrs que l'ensemble du monde des affaires russe est socialement responsable.

    Toutefois, l'idée de mener des procès judiciaires exemplaires contre certaines compagnies ou certains hommes d'affaires ne jouit pas d'une grande popularité auprès des Russes : elle n'est approuvée par 6% seulement des personnes interrogées. Ces même 6% estiment qu'une approche opposée - libérer le business de toute attention superflue de la part de l'Etat - n'apportera pas non plus de résultat.

    Les participants à la "table ronde" ont relevé une attitude suffisamment rationnelle des Russes envers la question de savoir quel type de business pourrait être considéré comme socialement responsable.

    Conformément au sondage, les Russes estiment que le business est socialement responsable au cas où celui-ci remplirait ses engagements enversles salariés et l'Etat (34%), livrerait des articles de qualité (27%), remplirait ses engagements envers les clients et les partenaires (25%), créerait de nouveaux emplois (23%), financerait des programmes sociaux pour ses personnels (20%). Aux yeux des Russes, des phénomènes tels que la non-implication dans la corruption, le respect à la lettre des lois et les oeuvres de charité pourraient eux aussi être considérés comme relevant de la responsabilité sociale, mais dans une mesure bien moindre (respectivement 8%, 7% et 7% des réponses affirmatives).

    "Les résultats du sondage témoignent d'une attitude rationnelle de la population envers le business russe. Nous avons donc une base propice pour améliorer l'image dont bénéficie le business dans notre pays", estime Alexandre Chokhine, président du Conseil de coordination des associations de chefs d'entreprise de Russie.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik