Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Vladimir Poutine: "Gazprom" pourrait participer à l'appel d'offres pour la prospection de gisements en Inde

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 3 décembre - RIA-Novosti. "Gazprom" pourrait participer à l'appel d'offres international en voie de préparation en Inde pour la prospection et l'exploitation de gisements de pétrole et de gaz sur le plateau continental du golfe de Bengale, a déclaré Vladimir Poutine.

    "Les sociétés russes "Zaroubejneft", "Stroïtransgaz", "Neftegazexport" et "Tioumenneftegueofizika" ont une expérience de travail en Inde et sont prêtes à apporter leur concours à l'exploitation de ses gisements de pétrole et de gaz", a dit le président de la Fédération de Russie dans une interview accordée au journal indien "Hindu".

    Les sociétés russes proposent à l'Inde des technologies de pointe permettant d'accroître le rendement des puits de pétrole, d'assurer la réanimation des vieux champs pétrolifères non utilisés et la mise en valeur des gisements qui contiennent du pétrole difficile à extraire.

    "Bref, elles accompliront les tâches de la production qui présentent un intérêt particulier pour l'Inde", a dit Vladimir Poutine.

    L'essentiel, estime-t-il, c'est que le renforcement du partenariat énergétique entre la Russie et l'Inde est avantageux pour les économies des deux pays.

    Selon Vladimir Poutine, l'Inde importe actuellement 73 % du pétrole qu'elle consomme. Faisant remarquer que le nouveau gouvernement indien vise à enregistrer la croissance économique de 8 % par an, le président russe a constaté que les besoins de ce pays en combustibles et en énergie s'accroîtraient dans un proche avenir.

    "La Russie, partenaire éprouvé de longue date de l'Inde, est prête à apporter sa contribution à la stabilité énergétique de l'économie indienne qui se renforce", a-t-il dit.

    Vladimir Poutine a cité, en tant qu'exemple de la coopération fructueuse russo-indienne, la participation commune de la Corporation pétrogazière indienne et de la compagnie pétrolière russe "Rosneft" au projet "Sakhaline-1" en Extrême-Orient russe. La corporation indienne a l'intention d'investir 1,7 milliard de dollars dans ce projet, un investissement le plus important fait à l'étranger, a fait remarquer Vladimir Poutine.

    "A ce que je sache, les spécialistes ont procédé déjà au forage de puits. Les partenaires prévoient d'aborder l'extraction du pétrole en 2006", a dit le président.

    Lire aussi:

    Idiotie géopolitique ou la guerre inutile entre l'Inde et la Chine
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Un accord russo-indien sur la construction de Kudankulam-3 signé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik