Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie et la Turquie examinent des projets de transport d'hydrocarbures en contournant le Bosphore

    Economie
    URL courte
    0 84701
    ANKARA, 7 décembre - RIA Novosti. La Russie et la Turquie examinent intensément des projets d'itinéraires de transport d'hydrocarbures contournant les détroits du Bosphore et des Dardanelles, a informé le ministre russe de l'Industrie et de l'Energie, Viktor Khristenko.

    "En ce qui concerne les itinéraires de remplacement, douze projets existent d'ores et déjà. La veille le gouvernement turc nous a communiqué son projet Bakou-Ceyhan (terminal pétrolier maritime situé dans l'Est de la Méditerranée)", a dit le ministre.

    "Nous l'examinons, comme tous les autres, pour en choisir un d'après un seul critère qui compte : les conditions et le tarif de la maintenance de ces itinéraires doivent être comparables avec ceux qui existent actuellement dans le Bosphore et les Dardanelles. Autrement les partenaires ne manqueront pas de se demander qui d'entre eux a la chance d'utiliser les détroits et qui aura à payer plus chèrement le transport par canalisation", a souligné Viktor Khristenko.

    La situation dans le Bosphore est un bon stimulant pour la Russie parce que nous avons un problème analogue dans nos corridors de transport dans le nord et dans l'est du pays. "Nous utiliserons sans faute l'expérience de nos négociations avec la Turquie pour minimiser nos risques intérieurs", a dit Viktor Khristenko.

    "Nous considérons de façon absolument adéquate les efforts déployés par les autorités turques pour assurer la sécurité du trafic dans les détroits de la mer Noire. Dans cet ordre d'idées, la Russie a proposé ses services de conseil et d'expertise, partant de notre propre expérience", a dit le ministre russe de l'Industrie et de l'Energie.

    Lire aussi:

    Ankara dément toute menace contre les navires russes dans le Bosphore
    Daech veut attaquer des navires russes dans le Bosphore
    Un navire de débarquement russe entre en Méditerranée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik