Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les banques des pays la CEI connaissent les mêmes risques, parmi les plus élevés du monde, selon S&P

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 7 décembre - RIA Novosti. Les systèmes bancaires des pays de la CEI ont des perspectives différentes, mais elles connaissent les mêmes risques, parmi les plus élevés du monde, lit-on dans un rapport diffusé mardi par l'agence de notation internationale Standard&Poor's.

    "Les risques des systèmes bancaires des pays de la CEI sont parmi les plus élevés du monde. Les banques de la CEI sont vulnérables face aux pertubations extérieures et aux changements de la politique nationale. Les pressions subies aujourd'hui par les banques ukrainiennes sur fond d'instabilité politique et les turbulences du secteur bancaire russe en été 2004 en sont les preuves", lit-on dans le rapport.

    Pour l'auteur du rapport, l'analyste Ekaterina Trofimova, en dépit des progrès sensibles que les pays de la CEI ont enregistrés sur le chemin des réformes du marché, toutes les banques de la région ont encore beaucoup de problèmes à résoudre, notamment pour relever le niveau de la médiation financière, améliorer l'efficacité et mettre en œuvre des instruments d'amélioration de la qualité des opérations et de la gestion des risques.

    Le facteur essentiel du développement aussi bien des pays de la CEI que de leurs banques est "la disposition des organes du pouvoir à maintenir et à accélérer le rythme des réformes qui s'opèrent dans l'économie, l'industrie et la législation", a estimé Ekaterina Trofimova.

    Reste inexploité, selon elle, un immense potentiel pour la croissance des systèmes bancaires, mais "ce potentiel diffère en fonction des pays". Les plus performants sont les systèmes bancaires du Kazakhstan, de Russie et d'Ukraine, lit-on dans le rapport.

    Une série de risques unit les systèmes bancaires de la CEI: les risques économiques et sectoriels, la dépendance du faible niveau de bien-être et les revenus inégaux de la population, le sous-développement des législations, l'hétérogénéité des normes comptables et la confiance insuffisante vis-à-vis du système bancaire.

    Le fait que la plupart des banques ont des notes qui se situent dans la catégorie "spéculative" de S&P, et ce dans la partie inférieure et moyenne de cette catégorie, traduit la faiblesse des systèmes bancaires de la CEI.

    "Les banques internationales ne font qu'observer la région: aucune d'entre elles ne considère la CEI comme un marché ciblé et n'a pas de stratégie précise de sa conquête", selon S&P.

    Lire aussi:

    Les terroristes internationaux optent pour un «djihad autonome»
    Fermeture des comptes bancaires du FN: la démocratie en danger?
    Les finalistes et la gagnante du concours de beauté Miss CEI 2018
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik