Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La réalisation de la Stratégie énergétique de la Russie est-elle menacée ?

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 9 décembre - RIA-Novosti. La réalisation graduelle de la Stratégie énergétique de la Russie pourrait être torpillée, a déclaré jeudi, au cours des auditions spéciales menées au Conseil de la Fédération, le vice-président de la chambre haute du parlement russe Alexandre Torchine.

    "Le pays ne possède toujours pas de lois stables nécessaires à la réalisation d'une stratégie énergétique à long terme", a-t-il souligné.

    Pour sa part, le directeur du Département d'énergie et de combustibles au ministère de l'Industrie et de l'Energie, Anatoli Yanovski, a déclaré que "l'objectif consistant à accumuler les ressources d'investissements nécessaires à la réalisation de la stratégie énergétique n'a pas été atteint en 2004". Selon lui, la baisse de la production de gaz en Russie pourrait atteindre 180 à 200 milliards de mètres cubes en 2010.

    Le ministère, a annoncé Mr Yanovski, préparera au premier semestre 2005 une série de propositions relatives à une réforme du marché gazier national.

    Le ministère de l'Industrie et de l'Energie, a-t-il précisé, élabore un schéma général de la réforme pour l'industrie gazière jusqu'à 2030. Ce schéma comportera notamment des propositions relatives au développement du réseau de gazoducs.

    La deuxième série de propositions aura trait au développement de la branche gazière de la Sibérie orientale, la troisième au programme de développement du marché des gazoducs et à la création des "conditions d'infrastructure" pour son développement efficace, a annoncé Anatoli Yanovski.

    L'achat par Siemens d'un bloc d'actions du holding russe Silovyé-Machiny (SM) ne portera pas préjudice à la stratégie énergétique de la Russie.

    "Je n'ai aucune raison de penser que l'achat par Siemens d'un bloc d'actions de SM puisse nuire au groupe ou au secteur énergétique dans son ensemble" a-t-il noté.

    Stanislav Ananiev, directeur adjoint d'un département du ministère du Développement économique et du Commerce, a lui aussi sérieusement critiqué la stratégie énergétique au cours de ces auditions.

    "Nous ferions bien d'en revoir l'étude qualitative à plusieurs reprises pour définir le rôle de producteur indépendant d'énergie", a-t-il déclaré.

    Selon lui, il convient de diversifier d'urgence les débouchés d'énergie, en l'espace d'un an ou deux. "Le coût optimal de l'électricité doit être de trois cents américains pour 1 kWh, ce qui rendra les investissements dans l'énergie rentables", estime Ananiev.

    Il a appuyé l'avis d'Anatoli Yanovski qui estime que l'achat par Siemens d'actions de Silovyé-Machiny ne nuira pas au secteur énergétique. "L'essentiel, il faut que les technologies qui pourraient passer à SM à la suite de l'acquisition de ses actions par Siemens puissent correspondre aux exigences élevées formulées en vue de réaliser la stratégie énergétique de la Russie", a souligné Stanislav Ananiev.

    Lire aussi:

    Poutine dévoile ce qui menace le secteur de l'énergie à l'échelle mondiale
    Trump veut pousser les USA en tête du secteur énergétique
    Les nouvelles sanctions de l'UE, ingérence dans un litige entre deux entreprises
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik