Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le rapport sur l'évaluation de la fusion de Gazprom avec Rosneft est attendu samedi

    Economie
    URL courte
    0 3 0 0
    MOSCOU, 10 décembre - RIA Novosti. L'Agence des biens fédéraux compte connaître samedi le résultat de l'évaluation par la banque international Morgan Stanley de l'affaire de fusion de Gazprom avec Rosneft, a annoncé lors d'une conférence de presse le directeur de l'Agence Valeri Nazarov.

    "Nous avons mené des consultations mais elles ne portaient pas sur le coût de ces actifs. Nous avons parlé des éléments à partir desquels ils pourraient être évalués", a-t-il ajouté.

    Le travail a été mené parallèlement par Morgan Stanley et par d'autres auditeurs qui ont estimé les actifs de Rosneft d'après les données des neuf premiers mois de 2004, a-t-il poursuivi.

    Le directeur de l'agence estime que pour évaluer l'affaire de fusion de Gazprom avec Rosneft une expertise indépendante est nécessaire. Il faut que les actifs de Rosneft soient pris en compte dans leur totalité, a-t-il ajouté.

    En même temps, Valeri Nazarov estime qu'il est prématuré de parler de la transmission à Gazprom d'autres actifs pétroliers dans le cadre de la fusion avec Rosneft.

    Le chef de Gazprom Alexéi Miller avait déclaré précédemment à RIA Novosti que Zaroubejneft pourrait être transmis au holding gazier avec la totalité des actions de Rosneft en échange des 10,7% des actions du géant gazier inscrites au bilan de ses filiales.

    A ses dires, selon l'avis préalable de Dresdner Kleinwort Wasserstein, le paquet d'actions de Gazprom (10,7%) qui permet à l'Etat de garder le bloc de contrôle est plus cher que 100% des actions de Rosneft.

    "Si les conclusions faites sont confirmées définitivement, l'une des versions de l'affaire pourra consister à payer le paquet d'actions nécessaire en transmettant la société Zaroubejneft à Gazprom", avait dit alors Alexéi Miller.

    En échangeant les actions de Rosneft contre celles de Gazprom, l'Etat porte sa participation dans le capital social du géant gazier à 50% plus une action.

    Lire aussi:

    Schröder chez Rosneft: Merkel en colère
    Gerhard Schröder pourrait présider le conseil d'administration de Rosneft
    Schröder: «Dans l’avenir, aucun Président russe ne renoncera à la Crimée»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik