Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le niveau des investissements réciproques de la Russie et de la Pologne est insuffisant

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 10 décembre - (RIA-Novosti). La Pologne ne doit pas appréhender une expansion du capital russe, estime le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Yakovenko.

    Dans une interview accordée à l'agence RIA-Novosti en prévision de la visite à Moscou du ministre des Affaires étrangères polonais, Wlodzimierz Cimoszewicz, il a indiqué que dans le contexte d'un développement positif de la coopération dans les domaines politique, culturel et humanitaire, le niveau des investissements réciproques, de la coopération financière reste bas y compris dans les assurances et le secteur interbancaire.

    Dans cet ordre d'idées, la Russie estime très important d'assurer un climat favorable (notamment politique) pour les investisseurs russes, de neutraliser les appréhensions, entretenues ces derniers temps par la Pologne, au sujet d'une éventuelle expansion du capital russe, avant tout dans le secteur énergétique, qui remettrait en question la sécurité nationale, souligne le diplomate.

    Alexandre Yakovenko a relevé qu'après avoir adhéré à l'Union européenne, la Pologne demeure le plus grand partenaire commercial et économique de la Russie en Europe centrale et orientale. A la fin de l'année en cours, les échanges commerciaux russo-polonais pourront dépasser 7 milliards de dollars.

    La ratification du protocole sur l'extension de l'Accord de partenariat et de coopération Russie-UE aux dix nouveaux Etats membres de l'Union européenne et la signature en novembre dernier d'un nouvel accord intergouvernemental russo-polonais sur la coopération économique ont évité que le "vide juridique" n'entrave les relations commerciales entre les deux pays, estime le responsable.

    Selon lui, il importe de relancer dans un proche avenir le fonctionnement de la commission intergouvernementale russo-polonaise pour la coopération économique. En outre, Alexandre Yakovenko a fait ressortir le potentiel considérable de coopération dans le cadre du dialogue entre la Russie et l'UE, dans le domaine militaire et technique et dans les transports.

    Le diplomate russe a également souligné que Moscou attachait une grande importance au maintien de l'atmosphère sociale favorable dans les relations bilatérales. Dans ce contexte, souligne le responsable, la Russie est préoccupée bien entendu par les tentatives permanentes de certaines forces politiques polonaises pour "jouer la carte russe", par le biais des médias, ainsi que par la recherche de la "main de Moscou" dans les processus internes qui se déroulent en Pologne et dans les pays voisins.

    Lire aussi:

    La Pologne bientôt privée de droit de vote au Conseil de l’UE?
    «Des ours ivres armés de mitraillettes ne courent pas dans les rues de Moscou»
    « Les sanctions contre la Russie seront levées prochainement », selon un sénateur italien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik