Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    J.-P.Raffarin qualifie de grand succès le bilan de la session de la Commission russo-française

    Economie
    URL courte
    0 10701
    PARIS, 10 décembre - RIA Novosti. Un "grand succès", telle est l'appréciation portée par le premier ministre français, Jean-Pierre Raffarin, sur le bilan de la 10ème session de la Commission intergouvernementale russo-française qui s'est déroulée vendredi à Paris.

    "Pour la France, cette session est un succès important, dans la mesure où nous sommes parvenus à des ententes sur la majorité des questions qui nous semblent fondamentales", a dit Jean-Pierre Raffarin.

    Au nombre des projets concrets de coopération, il a cité la préparation aux tirs de fusées porteuses russes Soyouz depuis le cosmodrome de Kourou, en Guyane française. Le premier ministre français a souligné la nature stratégique de ce projet.

    Le chef du gouvernement français a rappelé que la France avait donné des garanties à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), ce qui a permis à l'Agence spatiale européenne de débloquer ce projet et de s'atteler aux préparatifs d'accueil des fusées russes sur le cosmodrome de Kourou.

    Le premier ministre a également qualifié de "très importante" la coopération dans le domaine de la création de l'avion régional. Selon lui, ce n'est pas uniquement un projet technique, c'est aussi un important projet commercial. Jean-Pierre Raffarin a fait remarquer que les besoins du marché international en appareils de ce type se chiffrent à plus de 2000 unités, ce qui ouvre de grandes perspectives à la coopération russo-française.

    Le premier ministre français a salué la signature de l'accord sur l'étude de la langue russe en France, et de la langue française en Russie. Selon Jean-Pierre Raffarin, ce document prometteur permettra aux deux pays de mieux se connaître.

    Jean-Pierre Raffarin a également noté l'importance de l'accord signé entre les ministères de la Justice des deux pays qui renforcera la coopération dans la sphère de la "recherche des réponses aux nouveaux défis dans le domaine de la sécurité".

    Selon le premier ministre, la session a été l'occasion d'examiner les questions de la coopération dans l'énergétique, les constructions aéronautiques, les hautes technologies, l'agriculture.

    Lire aussi:

    Poutine: «Alors Macron? De toute façon ce sera mieux... Mais moins bien qu'avec Chirac!»
    Lancement réussi de la fusée Soyouz de Kourou en Guyane
    «Raffarinade garantie»: les internautes taclent l'arrivée de J.-P.Raffarin à la télé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik