Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Doubler le PIB en dix ans est un objectif réaliste

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 14 décembre - RIA-Novosti. Le programme de développement socio-économique de la Russie jusqu'en 2008 publié mardi par le ministère russe du Développement économique et du Commerce considère les options visant à doubler le PIB en dix ans comme des scénarios finalisés du développement économique.

    Ce document présente trois scénarios principaux du développement économique. Le scénario de base reflète les tendances actuelles de l'évolution de la compétitivité et de l'efficacité de l'économie et ne prévoit pas la mise en oeuvre de nouveaux projets nationaux ou de stratégies grandioses.

    Le deuxième scénario du développement orienté vers les investissements et l'exportation s'appuie sur la mise en oeuvre d'une série de projets dans le secteur pétrogazier, l'infrastructure du transport, ainsi que dans le domaine des innovations au moyen des hautes technologies.

    Le troisième scénario orienté vers les innovations se distingue par les changements structurels intenses en faveur du secteur informatique high tech et par la diminution de la dépendance vis-à-vis de l'exportation de pétrole, de gaz et d'autres matières premières.

    Dans ce cas, le taux d'accroissement du PIB ne le cède pratiquement pas au deuxième scénario, mais les indices de la diversification et de la souplesse de l'économie sont supérieurs.

    Dans le deuxième et le troisième scénarios, le taux de croissance économique (PIB) dépasse les indices du scénario de base, en moyenne, de 2 à 2,2 % par an et atteint, après 2011, 7 % par an, voire plus.

    "Ces résultats permettent de considérer le deuxième et le troisième scénarios comme des versions du scénario finalisé de la croissance économique qui s'approche de l'objectif du doublement du PIB en dix ans", indique le document.

    Le rapport du ministère du Développement économique et du Commerce indique que plusieurs réformes et stratégies prévues produiront leur effet après 2010.

    "L'effet potentiel des stratégies de développement examinées actuellement est l'accroissement du PIB de 1 à 1,5 % par an pour la période de 2006 à 2010 et d'environ 3 % par an pour celle de 2010 à 2015", lit-on dans le rapport.

    Selon l'estimation du ministère du Développement économique et du Commerce, la période de 2008 à 2011 peut marquer un tournant, lorsque, d'une part, seront évidentes les barrières liées au manque de capacités et de produits compétitifs et lorsque expirera l'effet de certaines mesures protectionnistes du marché intérieur prévues pour la période transitoire dans le cadre de l'adhésion à l'OMC.

    D'autre part, souligne le document, la conjoncture mondiale peut se détériorer substantiellement. "Si la dépendance vis-à-vis de l'exportation de matières premières et de combustibles ne diminue pas à cette date, la pause de la croissance accompagnée d'incidences sociales considérables sera inévitable", lit-on dans le document.

    Selon le scénario du ministère du Développement économique et du Commerce prévoyant la mise en oeuvre de toutes les réformes nécessaires, la production industrielle s'accroîtra, à moyen et à long terme, mais à des cadences plus lentes qu'aujourd'hui: entre 2005 et 2007, en moyenne, de 5,2 % par an, entre 2008 et 2010, de 5,4 à 5,7 %, entre 2011 et 2015, de 5,3 à 5,6 %. Cette année, par rapport à 2003, la production industrielle progressera de 6,4 %.

    Le taux d'accroissement des investissements est prévu au niveau de 9,8 à 9,9 % jusqu'en 2010 pour atteindre 10,8 % après 2010. Cette année, les investissements s'accroîtront de 10,5 %.

    Lire aussi:

    Top-10 des pays qui attirent le plus d'investissements directs à l'étranger
    Le FMI prévoit une reprise économique en Russie dès cette année
    Poutine: la croissance des investissements dépasse celle du PIB
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik