Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les exportations de gaz seront considérablement augmentées d'ici à 2015

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 14 décembre - RIA-Novosti. La mise en valeur des gisements de gaz de Kovytkino (Sibérie orientale) et de Shtokman (mer de Barents) permettra d'augmenter considérablement la production et les exportations de gaz d'ici à 2015. C'est ce qu'indique le projet de programme à moyen terme de développement économique et social de la Russie, publié mardi sur le site du ministère russe du Développement économique et du Commerce.

    Selon les prévisions du ministère, sans la mise en valeur de ces gisements, la production de gaz atteindra 690 milliards de mètres cubes en 2015, contre 765 milliards dans le cas où les gisements seraient mis en valeur. Les exportations de gaz pourront atteindre respectivement 266 et 307 milliards de mètres cubes.

    Afin de réaliser ces projets ambitieux dans le domaine gazier, l'Etat devra accorder son assistance en concluant des CPP (contrats de partage de production) et en créant un climat d'investissements favorable sans utiliser des moyens du budget fédéral, indique le rapport.

    Le volume d'investissements dans la production de gaz de 2005 à 2015 est évalué par le ministère de 122,5 milliards de dollars (sans la mise en valeur des gisements en question) à 160 milliards de dollars (en cas de leur mise en valeur).

    La production de gaz au gisement de Kovytkino devrait commencer en 2007 ou 2008. Celle au gisement de Shtokman, après la conclusion d'un CPP, pourrait être lancée en 2010. Après 2015, estime le ministère, l'extraction de gaz pourrait commencer sur la presqu'île de Yamal.

    L'attrait d'investissements vers ces gisements entraînera une croissance des prix du gaz et, partant, une éventuelle limitation de la demande tant sur le marché intérieur que dans les exportations, relève le rapport.

    L'Europe centrale et orientale resteront les principaux débouchés pour le gaz russe. Les marchés de la région Asie-Pacifique et d'Asie du Sud, y compris la Chine, la Corée, le Japon, pourront aussi devenir prometteurs. Les Etats-Unis pourront constituer un débouché à long terme pour le gaz naturel liquéfié, estiment les experts du ministère.

    Lire aussi:

    Les perspectives pétrogazières des USA sont gonflées au détriment de la Russie
    Nouveau record d'exportations en Europe pour Gazprom
    «Les USA ne pourraient pas approvisionner l'UE en gaz à la place de la Russie»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik