Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le volume des fournitures de gaz russe à la Bulgarie en 2004 se maintiendra au niveau de 2003

    Economie
    URL courte
    0 4 0 0
    MOSCOU, 14 décembre - RIA Novosti. Le volume des fournitures de gaz russe à la Bulgarie en 2004 se maintiendra au niveau de 2003, fait savoir le service de presse de Gazprom.

    "En 2003, la Bulgarie a reçu 2,9 milliards de mètres cubes de gaz russe. En 2004, le volume des fournitures se situera approximativement au même niveau", dit le communiqué de Gazprom parvenu mardi à RIA Novosti.

    La Russie a commencé les exportations de gaz naturel vers la Bulgarie en 1974 et les volumes "satisfont pleinement la demande de cette république". Au 1er décembre 2004, le volume global des fournitures de gaz russe depuis le début des exportations vers la Bulgarie se montait à environ 133 milliards de mètres cubes.

    Le communiqué note également que, mardi, au siège de Gazprom une rencontre de travail a eu lieu entre le président de Gazprom, Alexéi Miller, et le ministre du Développement régional et de l'Aménagement de la République de Bulgarie, Valentin Tserovski.

    "Les parties ont discuté des perspectives de la coopération dans le domaine des fournitures de gaz naturel russe et de son transit via le territoire de la Bulgarie. Alexéi Miller et Valentin Tserovski ont examiné la possibilité de coopérer dans la construction de l'oléoduc Burgas-Alexandroupolis, poursuit le communiqué de presse.

    Le projet de construction de l'oléoduc Burgas-Alexandroupolis a été initié par la Russie, la Grèce et la Bulgarie. En septembre 2000, un comité de travail tripartite a été mis sur pied. A l'heure actuelle, ce comité s'emploie à actualiser les critères de faisabilité du projet.

    Lire aussi:

    Les livraisons de gaz russe à la Turquie ont augmenté d'un quart en 2017
    La réticence des Bulgares à se marier enfin expliquée
    Nouveau record d'exportations en Europe pour Gazprom
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik