Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les livraisons d'hydrocarbures à la Chine au menu d'une conférence pétrolière russo-sino-kazakhe tenue à Dubai

    Economie
    URL courte
    0 0 01
    MOSCOU/DUBAI, 15 décembre - RIA Novosti. Le lancement et l'extension de la coopération avec la Chine dans le domaine des livraisons d'hydrocarbures figureront parmi les principaux sujets débattus à la Conférence russo-sino-kazakhe sur le commerce du pétrole et des produits pétroliers, qui s'est ouverte mercredi à Dubai, la capitale des Emirats Arabes Unis (EAU).

    Selon le comité d'organisation du forum, cette manifestation est organisée par la Bourse pétrolière de Londres avec le concours des plus grandes compagnies pétrolières du Kazakhstan, de la Chine et des pays de la Communauté des Etats indépendants (CEI).

    Pour les organisateurs du forum, les questions concernant la détermination du front de travail sur un marché aussi vaste que celui de la Chine est un thème des plus actuels aussi bien pour la Russie que pour le Kazakhstan. Bien que les spécialistes présentent la Chine comme un marché illimité avec des besoins sans cesse grandissants, pour les exportateurs étrangers ce marché comporte plusieurs secteurs encore inexplorés, surtout en ce qui concerne la géographie de la consommation, les impératifs qualitatifs, le choix des contre-agents, la levée du risque de non-réalisation des contrats, les questions afférentes au transport, les problèmes juridiques, etc.

    L'interlocuteur de l'agence a souligné que tous ces aspects avaient été pris en compte lors de la préparation du présent forum. Le programme a été constitué avec la participation de compagnies pétrolières et d'importateurs chinois ainsi qu'avec des sociétés des pays de la CEI coopérant déjà avec la Chine.

    La conférence achèvera ses travaux le 17 décembre.

    Lire aussi:

    La Chine a importé 100 M t de pétrole russe
    La flotte US du Pacifique prête à réaliser une frappe nucléaire contre la Chine
    Le dossier nord-coréen n’est-il qu’un prétexte pour une guerre commerciale contre Pékin?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik