Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les Russes consomment moins de viande et de lait qu'il est nécessaire

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 15 décembre - RIA Novosti. Les Russes consomment moins de viande et de lait qu'il est nécessaire, a déclaré le ministre russe de l'Agriculture Alexéi Gordeïev.

    "D'après les statistiques, un Russe consomme en moyenne 70% de viande et 60% de lait par rapport à la norme annuelle", a-t-il dit ce mercredi dans son intervention à une conférence scientifique consacrée aux mesures à prendre pour augmenter la production de maïs et de soja.

    Ce facteur, auquel s'ajoutent les importations de qualité souvent insuffisante, a un "impact négatif sur la santé de la population", selon son expression.

    L'objectif principal de l'agroalimentaire est le développement de l'élevage, a-t-il affirmé.

    "Parlant de la nécessité de développer la production de maïs et de soja, je voudrais souligner que l'objectif principal du pays est d'augmenter considérablement la fabrication de produits de l'élevage", a déclaré le ministre.

    Il a évoqué aussi le rythme insuffisant de développement de l'agriculture dans son ensemble.

    "Le ralentissement du rythme de développement de la production agricole nous préoccupe. La branche ne progresse actuellement qu'au rythme de 1,5% par an. Ce n'est pas ce que nous voudrions", a-t-il dit.

    Dans une note d'information diffusée par le ministère de l'Agriculture il est indiqué que la Russie produit peu de maïs et de soja : 400 000 à 570 000 hectares sont réservés à la culture de ces plantes et la récolte globale est de 340 000 à 428 000 tonnes.

    Les experts estiment cependant que la Russie dispose de possibilités naturelles et technologiques pour affecter un million d'hectares à la culture de soja dans les années à venir et porter la récolte annuelle à deux millions de tonnes.

    En ce qui concerne le maïs, selon les données du ministère de l'Agriculture, l'intérêt pour cette plante a décru au cours des années 1990 en raison des transformations économiques et des modifications sérieuses apportées à la structure de la production des céréales.

    Depuis ces deux dernières années, les surfaces réservées au maïs ont augmenté dans le sud du pays et la récolte globale s'est élevée à 2,1 millions de tonnes en 2003. En 2004, la récolte de maïs devrait être de 3,5 millions de tonnes.

    Lire aussi:

    La Russie reprendra la palme des exportations de blé, selon le ministre de l'Agriculture
    Le ministre de l'Agriculture confirme: la récolte russe battra un record absolu soviétique
    Poutine: une «récolte record» s’annonce en Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik