Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Vladimir Poutine juge nécessaire de mieux financer les efforts appelés à garantir la sécurité nucléaire

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    OUDOMLIA (région de Tver), 16 décembre - RIA Novosti. Le président russe Vladimir Poutine juge nécessaire de mieux financer les efforts appelés à garantir la sécurité nucléaire.

    Commentant l'intervention d'un participant à la réunion du Conseil d'État consacrée au secteur de l'énergie nucléaire, M.Poutine a rappelé que les pays étrangers avaient débloqué une aide de 500 millions de dollars pour le renforcement de la sécurité nucléaire, alors que la Russie avait dépensé 733 millions de dollars à ces fins.

    "Mais cette somme est insuffisante", a-t-il ajouté. "Il faut envisager l'augmentation du financement grâce à nos propres moyens en s'appuyant sur l'assistance étrangère".

    Dans le même temps, le président de l'Agence fédérale russe pour l'énergie nucléaire Alexandre Roumiantsev a noté que les centrales nucléaires russes étaient parmi les plus fiables au monde.

    En 2003, la Russie a figuré parmi les pays qui ont recensé le moins d'arrêts imprévus des centrales nucléaires. Au début des années 1990, les indices russes étaient pires que ceux enregistrés dans d'autres pays. Mais on a réussi à inverser cette tendance, selon M.Roumiantsev.

    Le directeur de l'Agence a proposé d'évoquer la possibilité de la coopération dans la destruction du combustible nucléaire irradié pendant la présidence russe du G8 prévue pour 2006.

    "Le sort du combustible nucléaire usé est la question la plus complexe, c'est un problème global. Il faut coordonner les efforts de la communauté internationale dans ce domaine", a déclaré M.Roumiantsev.

    "Je considère que nous pourrions proposer une conception générale concernant le combustible nucléaire et l'ensemble du cycle du combustible nucléaire pendant notre présidence du G8".

    "Il faut mettre en place un système national de gestion des déchets nucléaires", a ajouté le responsable.

    Lire aussi:

    «Nous sommes à deux doigts d'une guerre nucléaire»
    Qui déclenchera l'Armaguédon nucléaire ?
    Nucléaire: les deux puissances reprendront-elles le dialogue?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik