Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La vente de Yuganskneftegaz semble inévitable, selon un expert russe

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 16 décembre - RIA Novosti. Le président du conseil de surveillance du groupe d'investissement Renaissance Capital, Alexandre Chokhine, doute que les démarches de Yukos permettent d'éviter la vente de son principal actif de production, Yuganskneftegaz.

    Hier, Yukos a envoyé au tribunal américain des faillites, à Houston, une déclaration volontaire demandant une réorganisation d'après la loi américaine des faillites.

    "C'est peut-être un comportement raisonnable, mais on ne sait pas de quoi cela va retourner. Moi, je ne suis pas sûr que cela puisse arrêter les premières enchères. Les autres actifs de Yukos peuvent de même tomber dans l'engrenage des mises en faillite, par la force des décisions judiciaires nationales et internationales", a estimé Alexandre Chokhine.

    Premièrement, à son avis, les gestionnaires américains Steven Theede et Bruce Misamore craignent que, si la compagnie est entièrement démantelée et que les actionnaires et les créanciers n'obtiennent rien, ils ne soient traduits en justice et que leur réputation professionnelle ne soit compromise aux yeux de la communauté occidentale pour ne pas avoir pu défendre les intérêts de la compagnie.

    Deuxièmement, ils essaieront de renvoyer à plus tard la vente des actifs pour engager la mise en faillite.

    "La procédure de dépôt de bilan permet aux participants d'espérer une récompense aussi minime soit-elle ", a estimé Alexandre Chokhine.

    La vente aux enchères de Yuganskneftegaz a été annoncée avant que Yukos ait saisi le tribunal des faillites de Houston, et elle sera, selon lui, "menée à sa fin".

    Dans sa requête adressée au tribunal de Houston, Yukos demande à la justice de prescrire la suspension des enchères de Yuganskneftegaz prévues le 19 décembre prochain et de protéger les intérêts de tous les actionnaires de la compagnie, selon un communiqué de presse diffusé hier par le géant pétrolier.

    Lire aussi:

    Le tribunal de Bruxelles lève le gel des actifs russes en Belgique, dont ceux de Sputnik
    Ioukos: les ex-actionnaires renoncent aux actifs russes, la justice russe confirme
    Le bilan des victimes de l'ouragan Harvey s'alourdit
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik