Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La part de l'énergie nucléaire dans la partie européenne de la Russie peut augmenter jusqu'à 40 pour cent d'ici à 2020

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 17 décembre - RIA-Novosti. Le ministre russe de l'Industrie et de l'Energie, Victor Khristenko, estime possible de porter la part de l'énergie nucléaire dans la partie européenne de la Russie à 40 pour cent de la production totale d'énergie dans le pays d'ici à 2020.

    Au cours de sa rencontre vendredi avec Vladimir Poutine, le ministre a relevé que l'énergie nucléaire assurait actuellement 16 pour cent de la production totale d'énergie en Russie.

    En même temps, selon Victor Khristenko, en Russie centrale et dans l'Oural, presque 30 pour cent de l'énergie sont produits par le secteur nucléaire.

    Selon la stratégie énergétique de la Russie, la production d'énergie électrique par les centrales nucléaires pourra être portée en 2020 jusqu'à 22 ou 23 pour cent, ainsi que l'a indiqué le ministre. Selon lui, la production pourra atteindre 40 pour cent dans la partie européenne de la Russie.

    Vladimir Poutine et Victor Khristenko se sont penchés sur la coordination des programmes de développement de l'énergie nucléaire et du secteur énergétique russe dans son ensemble.

    Ils ont examiné le développement de l'infrastructure de réseau et les résultats économiques de la mise en exploitation des nouveaux réacteurs des centrales nucléaires de Kalinine et de Volgodonsk, a-t-on précisé au service de presse de l'administration présidentielle.

    Victor Khristenko a informé le chef de l'Etat des perspectives de l'énergie nucléaire dans les conditions de la réforme du secteur électroénergétique en Russie, des formes organisationnelles et juridiques de l'activité du secteur énergétique nucléaire en vue d'utiliser de façon plus efficace les moyens financiers dans ce domaine, avant tout des crédits bancaires octroyés à son développement.

    En outre, le ministre a informé le président d'autres questions relatives à la réforme du secteur énergétique russe qui seront examinées par le gouvernement la semaine prochaine.

    Lire aussi:

    Poutine dévoile ce qui menace le secteur de l'énergie à l'échelle mondiale
    Nucléaire: les deux puissances reprendront-elles le dialogue?
    Trump veut pousser les USA en tête du secteur énergétique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik