Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Qui est donc l'acquéreur véritable de Iouganskneftegaz ?

    Economie
    URL courte
    0 0 01
    MOSCOU, 20 décembre - RIA Novosti. La principale unité de production de Ioukos a été vendue à Baïkalfinansgroup qui a offert 9,35 milliards de dollars pour les 77% des actions de Iouganskneftegaz. Par les documents communiqués au Fonds de gestion des biens fédéraux, on a appris que cette société est enregistrée à Tver.

    Le quotidien "Vedomosti" n'a pas pourtant trouvé la moindre trace de Baïkalfinansgroup à l'adresse indiquée.

    "La première chose qui vient à l'esprit est que l'acquéreur représente Gazprom qui passait pour favori dès le début", estime un expert d'une importante société d'investissement. Le directeur du Haut Collège d'Economie, Evgueni Iassine, rappelle que lorsque Mikhaïl Khodorkovski avait acheté Ioukos, l'acquéreur était également une société inconnue, "Lagouna", créée trois jours avant la vente et enregistrée à Taldom, une ville de la région de Moscou.

    Les représentants de Gazprom ont nié hier être concernés par l'achat de Iouganskneftegaz.

    Les experts d'Alfa-Bank ont supposé que la filiale du groupe pétrolière ait pu être achetée par des structures du principal propriétaire de Sibneft, Roman Abramovitch, tandis qu'un banquier a estimé que Baïkalfinansgroup représentait Interros. Sibneft et Millhouse ont démenti formellement ces hypothèses.

    Un des managers de Gazprom a supposé que Baïkalfinansgroup ait agi dans l'intérêt de Sourgoutneftegaz. "C'est l'unique société à posséder l'argent nécessaire pour verser des arrhes aussi importantes", explique-t-il. Ce point de vue est partagé par un fonctionnaire du Kremlin.

    Selon une source proche d'un membre du conseil des directeurs de Gazprom, le schéma d'utilisation de Baïkalfinansgroup permettra à l'acquéreur véritable d'éviter des problèmes qui pourraient résulter de la décision du tribunal américain. "Le moyen le plus simple est maintenant de racheter Iouganskneftegaz à la société mystérieuse pour devenir un acquéreur loyal", soutient l'interlocuteur de RIA Novosti. Il pense que l'acheteur le plus probable est Gazprom, bien que le géant gazier ne le confirme pas.

    Lire aussi:

    Du gaz russe transitant par l’Ukraine redirigé vers l’Allemagne
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Les exportations de gaz russe vers l’Europe augmentent de 12,3%
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik