Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Vladimir Poutine pour la création sans tarder de zones industrielles de haute technicité

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 20 décembre - RIA Novosti. Le président russe Vladimir Poutine a exigé qu'on lui présente au plus vite un projet de création des zones industrielles de haute technicité.

    "Nous avons plus d'une fois évoqué la nécessité de passer à une économie d'innovation. Le ministère du développement économique et du commerce a eu des propositions, le gouvernement a mené aussi des débats sur la création de zones industrielles des hautes technologies. Où est donc le projet?" a demandé carrément le chef de l'État en réunissant les membres du cabinet.

    "Cette semaine, le ministère des finances doit avancer un document concerté", a répondu le ministre du développement économique et du commerce, Guerman Gref.

    "Il nous faut des mécanismes réels dans ce domaine", a encore ajouté Vladimir Poutine.

    "Je comprends bien les préoccupations liées à la possibilité d'utiliser ces instruments à des fins d'escroquerie. Mais cela ne doit pas nous empêcher de progresser, si nous les considérons comme une démarche positive", a-t-il souligné.

    "Nous ne devons pas souscrire à ce que nous ne pouvons pas administrer de façon efficace", a-t-il estimé.

    Pour sa part, le ministre des finances Alexeï Koudrine a souligné que la création de zones industrielles de haute technicité n'était que l'une des approches parmi d'autres options dans la mise en place d'une économie d'innovation.

    Vladimir Poutine a insisté, lui, sur les zones de haute technicité. "Nous en parlons depuis plus d'un an, et je voudrais que des démarches pratiques soient faites en ce sens".

    Ceci dit, le chef de l'État a demandé de ne pas oublier les dernières conceptions réalisées par les troupes des missiles stratégiques.

    "Nous avons répété à maintes reprises que la marine et l'armée de terre ne devaient pas être ignorées. Mais, aujourd'hui, nous ne devons pas oublier non plus les troupes des missiles stratégiques et leurs dernières réalisations", a déclaré le président russe.

    Selon lui, il ne faut pas sûrement arrêter les essais. "Les délais sont fixés. Je vous demande donc de les respecter à la lettre", a dit le chef de l'État.

    Le ministre de la défense, Sergueï Ivanov, a indiqué qu'il devait se rendre vendredi prochain au cosmodrome de Plessetsk (nord), en compagnie du ministre du développement économique, pour établir un état des lieux dans les troupes des missiles stratégiques et les troupes spatiales.

    "Nous voulons observer sur place l'application du programme de développement du cosmodrome de Plessetsk et en évaluer ses perspectives", a relevé Sergueï Ivanov.

    Cette visite s'avère nécessaire compte tenu de l'aménagement en cours d'une rampe de lancement pour les fusées lourdes Angara.

    Lire aussi:

    De l'impression 3D à l'aéronautique: ces secteurs où le génie russe est le plus sollicité
    Le premier lancement de la nouvelle fusée lourde russe Angara-A5M prévu pour 2021
    Le cosmodrome russe de Plessetsk souffle ses 60 bougies! (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik