Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les investisseurs dans l'attente d'un dénouement autour de Yuganskneftegaz

    Economie
    URL courte
    0 0 10
    MOSCOU, 20 décembre - RIA Novosti. Les détenteurs de titres russes restaient peu actifs lundi dans l'attente d'un dénouement autour de Yuganskneftegaz.

    La vente aux enchères de Yuganskneftegaz a eu lieu le dimanche 19 décembre. Les 76,79% des titres du principal actif de production de Yukos ont été achetés par Baikalfinansgroup, mais on ne sait pas encore les intérêts de qui représente cette compagnie.

    Les incertitudes brident l'activité du marché des valeurs russe et feront obstacle à la hausse des cotations, estiment des experts.

    À la clôture de lundi, l'indice RTS (Système informatique de marché de Russie) a baissé de 1,23% par rapport à vendredi, à 549,02 points. Le volume des ventes est faible, les échanges de titres ont atteint un montant approximatif de 11,6 millions de dollars US.

    "Lundi, on observait une baisse des cotations sur le marché des valeurs russes, l'activité des négociations a été trop faible", commente l'analyste en chef du groupe d'investissement Olma, Anton Startsev.

    À son avis, ce sont les incertitudes autour du vainqueur des enchères qui brident l'activité des acteurs, car on ne sait toujours qui se cache derrière Baikalfinansgroup.

    Pour le responsable de la banque Olympiysky chargé de la gestion des finances corporates, Sergueï Sinitsyne, le résultat de la vente aux enchères de Yuganskneftegaz n'a fait que déconcerter le marché, et les états d'esprit demeurent largement négatifs.

    À la clôture au RTS, les actions de Yukos ont reculé de plus de 25% pour s'établir à 0,55 dollar l'action.

    Les titres de Gazprom ont perdu 3,96% et coûtent désormais 2,61 dollars. Beaucoup d'investisseurs qui avaient cru que Yuganskneftegaz serait acheté par Gazprom se débarrassaient des titres du géant gazier sur fond de nouvelles négatives de dimanche, estiment les experts.

    Selon eux, l'activité du marché sera en baisse d'ici à la fin de l'année.

    "D'ici à la fin de l'année, on n'attend plus d'événements sérieux, les fluctuations du marché vont s'affaiblir progressivement, et il n'y aurait donc pas de croissance sérieuse", explique Sergueï Belov, de la compagnie d'investissement Finam.

    Pavel Bezdetnov, de la compagnie d'investissement Interfintrade, a quant à lui une vision négative du marché. À son avis, les recettes tirées de la vente des actions de Yuganskneftegaz ne suffiront pas pour recouvrir les dettes fiscales de Yukos, et la vente des actifs de l'ex-géant pétrolier se poursuivra.

    "En outre, on ne sait toujours pas le tournant que va prendre l'affaire des réclamations fiscales à Vympelkom", a ajouté l'expert.

    Pour Pavel Bezdetnov, d'ici à la fin de 2004, le marché des valeurs restera hautement volatile, et le volume des ventes sera en baisse à la veille des fêtes de fin d'année.

    Lire aussi:

    Ukraine: un petit-déjeuner avec la vice-ministre de l'Intérieur adjugé pour 423.000 USD
    La prochaine crise viendra des banques centrales
    Pourquoi Trump se trompe en analysant l'économie sous le seul prisme du marché
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik