Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie prête à proposer à la Biélorussie 20,5 milliards de m3 de gaz et 18 millions de tonnes de pétrole en 2005

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 21 décembre - RIA Novosti. La Russie se déclare prête à proposer à la Biélorussie, pour 2005, 20,5 milliards de m3 de gaz et 18 millions de tonnes de pétrole, a affirmé à RIA Novosti une source bien informée au sein du gouvernement russe la veille d'une réunion du Conseil des ministres ce mardi à Minsk.

    "Le chef de Gazprom, Alexéi Miller, qui fait partie de la délégation russe, présentera à Minsk un contrat, prêt à être signé, portant sur la livraison de gaz russe dont 18,5 milliards de m3 à fournir par Gazprom et 0,6 milliard par les fournisseurs indépendants, des livraisons supplémentaires étant possibles au niveau de 1,4 milliard de m3", selon l'interlocuteur de RIA Novosti. "Le gaz est offert au prix de 46,68 dollars les 1000 m3", a-t-il ajouté.

    La partie biélorusse propose, pour sa part, d'augmenter les livraisons de gaz russe en les portant des 20,5 à 21,5 milliards de m3 à 39,56 dollars les 1000 m3. La proposition biélorusse ne convient pas à la partie russe, selon la même source.

    "Les deux parties peuvent se retrouver ainsi dans une impasse et si nous n'arrivons pas à passer le contrat gazier avant la fin de l'année, des prélèvements non autorisés de gaz seront possibles comme cela a été le cas en Ukraine", a indiqué l'interlocuteur de RIA Novosti.

    Le Conseil des ministres débattra aussi du problème des livraisons de pétrole. La partie russe envisage des livraisons au niveau de 18 millions de tonnes, la partie biélorusse en demande davantage.

    Les balances des livraisons de charbon, d'énergie électrique, de gasoil, de mazout, d'essence, de gaz liquéfié et de propergol sont déjà approuvées, selon la même source.

    Le Conseil des ministres de Russie et de Biélorussie se réunit pour examiner 17 questions.

    Le premier ministre russe Mikhaïl Fradkov prendra part au débat. Il effectue ce mardi un voyage de travail de vingt-quatre heures à Minsk où il doit aussi rencontrer le président biélorusse Alexandre Loukachenko et le premier ministre Serguéi Sidorski.

    Lire aussi:

    Le Turkish Stream permettra à la Russie d’augmenter ses exportations gazières à la Turquie
    La Biélorussie pourrait acheter des missiles russes Iskander
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik