Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie peut se doter d'un registre national unique de la population

    Economie
    URL courte
    0 9 0 0
    MOSCOU, 24 décembre - RIA Novosti. Le ministère des technologies de l'information et des communications va proposer au gouvernement de créer un registre national unique de la population comme la première étape de la comptabilisation personnifiée de la population du pays, selon une source au sein du gouvernement.

    Les spécialistes du ministère expliquent leur initiative par l'absence dans le pays d'un système unique d'enregistrement des informations assurant une identification infaillible des personnes résidant et arrivant en Fédération de Russie, ainsi que par l'absence d'échange entre les organes d'enregistrement et ceux du pouvoir d'informations nécessaires à l'identification des personnes demandant des services publics.

    L'absence de données centralisées au niveau interministériel est un autre motif évoqué par les spécialistes du ministère.

    Le registre doit devenir le noyau d'un système d'enregistrement des personnes dont la base étalon de données sur la population sera utilisée par tous les systèmes automatisés, selon la même source.

    Le registre comportera le nom de famille, le prénom et le nom patronymique, la date de naissance, le sexe, ainsi que les empreintes digitales et une photo de la cornée.

    Le collationnement des données permettra de porter sur le registre des renseignements sur la principale population du pays. Pour faire cela, il faudra adopter une loi fédérale sur le système d'enregistrement personnel de la population.

    Selon l'interlocuteur de RIA Novosti, ce vendredi le gouvernement doit inscrire à son procès verbal la proposition du ministère des technologies de l'information et des communications d'établir un plan de création d'un système national d'enregistrement de la population, d'élaborer la base juridique nécessaire et de mettre en place une infrastructure indispensable. Le plan d'action sera conçu au cours du premier trimestre 2005. Alors même seront décidés les délais concrets et le coût de réalisation de ce plan.

    Les spécialistes du ministère s'attendent à des problèmes que poseront les défenseurs des droits de l'homme. Au cas où une loi sur le système d'enregistrement de la population serait adoptée, les citoyens auront l'obligation de communiquer non seulement leurs renseignements d'identité mais également leurs empreintes digitales et la photo de leur cornée.

    D'autre part, la loi doit prévoir un système de sécurisation de l'information pour qu'elle ne soit pas accessible aux personnes étrangères au registre.

    Lire aussi:

    Le FBI enquête sur Sputnik: «la liberté de parole se retourne dans sa tombe»
    Une «super-empreinte digitale» pour déverrouiller les smartphones
    Cyberscandale en Suède: le Premier ministre remanie son gouvernement
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik