Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    En 2004, la production d'énergie électrique en Russie s'est accrue de 2,5 %

    Economie
    URL courte
    0 0 11
    MOSCOU, 24 décembre - RIA-Novosti. En 2004, la production d'énergie électrique s'est accrue de 2,5 %, a déclaré le ministre de l'Industrie et de l'Energie Viktor Khristenko à la réunion du gouvernement.

    Parmi les autres résultats positifs de l'année, le ministre a cité l'accroissement de la rentabilité du secteur de 9 % en trois trimestres.

    "Cet indice dépasse de 1 % celui enregistré en 2003", a fait remarquer Viktor Khristenko.

    Il a également fait savoir que le "tarif réel" de l'électricité s'est avéré inférieur au taux de l'inflation. Selon lui, la hausse moyenne des tarifs de l'électricité a constitué cette année 10,7 %, alors que l'inflation à la fin de l'année était de 11,5 %.

    Le ministre a rappelé que la hausse des tarifs prévue pour 2005 serait un peu plus importante que le taux d'inflation, mais, en 2006, il est prévu de fixer les prix ne dépassant pas l'inflation.

    "L'année 2004 a été marquée par la réduction de la composante thermique et l'accroissement de l'efficacité (de la consommation des combustibles), a dit Viktor Khristenko. Même si cette réduction est encore insignifiante et constitue environ 0,4 %, cette tendance mérite attention".

    Parmi les résultats positifs de l'année, le ministre a également cité l'accroissement de l'utilisation des capacités de production de 20 %, la création du secteur de vente libre de l'énergie électrique où les prix ont été, durant l'année, en moyenne, inférieurs de 15 % à ceux du secteur réglementé.

    "Le ministre a qualifié d'"action révolutionnaire" le passage à la planification horaire de la production et de la consommation de l'énergie électrique dans le secteur réglementé. Selon lui, c'était une "révolution de velours", car il n'y a pas eu d'irrégularités et les consommateurs n'ont rien remarqué.

    Lire aussi:

    Medvedev: l'inflation en Russie est à un «niveau historiquement bas»
    L'inflation russe atteint son minimum pour la période postsoviétique
    Vers la stabilité du rouble en 2018-2020?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik