Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les mesures restrictives imposées aux exportateurs russes ont été réduites sensiblement cette année

    Economie
    URL courte
    0 0 01
    MOSCOU, 27 décembre - RIA Novosti. L'effet des mesures prises pour prévenir ou lever différentes restrictions imposées aux marchandises russes vendues sur le marché extérieur s'est élevé en 2004 à près de 860 millions de dollars, contre 470 et 150 millions en 2003 et en 2002 respectivement, est-il souligné dans un communiqué de presse sur le rapport d'activité du ministère du Développement économique et du Commerce cette année.

    Le ministère informe aussi d'un progrès considérable des négociations sur l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce.

    Au total, au début du mois courant, la délégation avait achevé des négociations bilatérales sur les marchandises avec 18 pays et sur les services avec 10 pays. Les négociations bilatérales avec 25 pays sont en cours ou touchent à leur fin, est-il indiqué dans le document.

    Cette année le Groupe de travail sur l'adhésion de la Russie à l'OMC qui réunit 58 membres de l'organisation a tenu quatre réunions et préparé la troisième version du projet de rapport, principal document dans lequel seront spécifiés les droits et les obligations de la Russie au vu des résultats de toutes les négociations dans le cadre de son admission à l'OMC.

    Au cours des débats sur la troisième version du projet, les partenaires de la Russie ont porté un jugement positif sur le document présenté et ont estimé qu'il constituait une bonne base pour le texte définitif du rapport, est-il souligné dans le communiqué.

    Le travail sur le projet de rapport sera poursuivi en janvier et février 2005.

    L'événement le plus remarquable des négociations de l'année dernière a été la signature d'un procès verbal sur l'achèvement des négociations bilatérales avec deux principaux partenaires commerciaux de la Russie : l'Union européenne et la Chine, lit-on plus loin dans le communiqué de presse du ministère.

    "Les efforts déployés en 2004 pour nous débarrasser de la position discriminatoire adoptée à l'égard des producteurs russes ont eu pour résultat pratique que le Venezuela et l'Equateur ont reconnu que la Russie est un pays à économie de marché. Ce même problème est en cours de légalisation formelle avec le Pérou et l'Egypte", est-il indiqué dans le document.

    Le ministère du Développement économique et du Commerce est parvenu aussi à résoudre un problème commercial et politique important apparu dans les relations avec les Etats-Unis, celui de la protection de la propriété intellectuelle en Russie. Les producteurs américains de produits audio-visuels insistaient sur la radiation de la Russie du Système général des préférences qui permet aux exportateurs russes de faire entrer en franchise de nombreuses marchandises aux Etats-Unis.

    "Les nouvelles mesures mises en œuvre par la Russie ont permis d'obtenir qu'au vu des résultats de la révision annuelle de l'application du Système général des préférences des Etats-Unis, la décision sur la demande de priver la Russie du statut de pays bénéficiaire de ces avantages en matière de propriété intellectuelle ait été reportée à plus tard", est-il souligné dans le document.

    Lire aussi:

    «Un grand jeu en cours»: pourquoi les USA menacent la Chine d'une guerre commerciale
    Washington lance une enquête sur les pratiques commerciales chinoises
    Pékin voit rouge suite au lancement de l’enquête commerciale US
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik